Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 04Article 617065

Actualités of Saturday, 4 September 2021

Source: Le Moment D'Histoire D'Okala

Simone Mairie, pionnière de la diplomatie camerounaise au féminin

Simone Mairie, pionnière de la diplomatie camerounaise au féminin Simone Mairie, pionnière de la diplomatie camerounaise au féminin

Madame Simone MAIRIE, est née au Cameroun le 28 décembre 1939 à Mokolo au Nord-Cameroun. Elle est issue de l’union d’un français d’origine corse et d’une camerounaise. Après des études à l’université Paris sorbonne, puis à l’institut des relations internationales de Paris, elle entame une carrière de diplomate au Cameroun.

Elle occupe les postes de conseillère au ministère des affaires étrangères dès 1965, puis chef du service des Nations-Unies au sein du même ministère de 1968 à 1970. Devenue entre-temps, ministre plénipotentiaire, elle prend la tête de la direction des affaires Europe, Amérique et Océanie . A la suite de ce dernier poste, elle entame une brillante carrière à l’international. En 1982, elle devient la première camerounaise à occuper le poste de représentante permanente du Cameroun aux Nations-Unies. Sa nomination, intervient comme une rupture avec un certaine tradition. Celle qui, depuis l’indépendance du pays, privilégie les hommes à ce poste. Après, son séjour américain, elle est promue Ambassadrice à la représentation diplomatique du Cameroun en Espagne. Puis, termine son parcours à l’international comme ambassadrice du Cameroun auprès du royaume de Belgique de 1988 à1989. Qu’il s’agisse de l’Espagne ou la Belgique, elle fut la première femme à occuper ces différents postes.

Toutefois, ces différentes nominations ne doivent pas être perçue comme des simples promotions du genre. Car, Simone Mairie fut parmi les premiers ambassadeurs camerounais formés dans une école spécialisée à l’instar de Biloa Tang, François Xavier Ngoupeyou, Jean Baptiste Beleoken ou encore Ahanda. Lorsque, d’autres porte-étendards de la diplomatie camerounaise postindépendance étaient d’abord des fonctionnaires et cadres des ministères promus plus tard ambassadeurs. Comme, ce fut le cas de Luc Azola, Gabriel Hapi Tina, Mahmoudou haman dicko, Raymond Nthepe, Joseph Awono Nkoudou ,Jacques Moukouri Kouoh, Rostand Mvie etc etc … Elle doit donc sa carrière à sa compétence, son parcours.

Après une vie dans la diplomatie, elle prend sa retraite à Yaoundé. Elle vit très modestement au quartier Messa et s’éteint le 3 janvier 2016, à Yaoundé dans la plus grande discrétion. Une vie!

Rejoignez notre newsletter!