Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 21Article 581824

Politique of Sunday, 21 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Si vous me trouvez mort un jour, ça ne vient pas de loin - Messanga prévient

Charlemagne Messanga Nyamding vient de subir en mondovision sa première humilition des cadres de son parti le RDPC.

Le plus 'biyaiste des biyastes' s'est fait limogé de l'IRIC par Fame Ndongo. Un coup dour pour 'la grande gueule' du parti de Paul Biya qui ne cesse de défendre Biya contre ses proches qui l'entourent et qui veulent l'évincer à en croire ses dires.

Son limogeage ne l'a pas aussi inquité que sa vie. Le professeur craint pour sa vie et avance qu'il reçoit des menaces de mort tous les jours. " On ne peut pas être content quand on perd un poste mais je ne suis pas en colère. Toutefois il y a un rouleau compresseur qui déferle sur moi. J’ai été brutalement limogé. J’appelle ça un limogeage. Mais c'est normal dans l'administration d'être remplacé. surtout que celui qui me remplace est compétent", a-t-il déclaré quelques instants après son limogeage.

Dans une de ses passages sur InfoTv il y a quelques jours, Messanga a clairement dit qu'il peut être retrouvé décédé un jour et rien ne surprend personne. "Je reçois des menaces de mort. Si vous me trouvez mort un jour, ça ne vient pas de loin. A un moment donné, on finira par assassiner", faisant allusion à ceux qu'il critique souvent surles plateaux télé.

Plus loin, il indique que les 'charognard et vautours' du RDPC s'en prennent à Paul Biya et son héritage et qu'aujourd'hui ils sont à la troisième phase de leur plan. Tout d'abord, premier plan , mettre en place les hommes de réseau, secondo, brouiller les pistes pour que Paul Biya ne se rende compte de rien et troisièmement, d'éviter que Biya se représente plus ou de le renverver", a-t-il expliquer.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter