Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 02Article 539038

General News of Wednesday, 2 September 2020

Source: cameroun24.net

Si le Chef d'Etat m'appelle pour régler la guerre au NoSo, je pars - Célestin Djamen

Le fossé semble se creuser de plus en plus entre ce militant du MRC et le directoire de son parti depuis le boycott des élections locales par le MRC.

En effet, Celestin Djamen, candidat à la mairie de Douala 5e, un des fief du MRC dans la ville de Douala, Région du Littoral du Cameroun, n'a jamais supporté le boycott de l'élection par son parti, lui qui se voyait déjà maire.

Aujourd'hui, il a clairement tendu une perche au président Biya, pour rejoindre l'équipe au pouvoir en vue d'apporter son expertise dans le règlement de la crise anglophone qui secoue le pays.

Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions.

Le conflit a déjà fait plus de 12 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter