Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 20Article 597877

Actualités of Thursday, 20 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Shakiro menace de citer le nom de ses partenaires et exige la protection de l'ONU

'Vos menaces ne me font pas peur sachez-le' 'Vos menaces ne me font pas peur sachez-le'

• Shakiro et son complice Patricia ne veulent pas sombrer seuls

• Shakiro dit faire objet de menaces

• Shakiro demande la protection des organisations internationales notamment l’ONU



Condamnés chacun à 5 ans de prison ferme pour "tentative d'homosexualité" et "outrage public aux mœurs", Shakiro et son complice Patricia ne veulent pas sombrer seuls.

Depuis leurs cellules, les deux transgenres appellent à l’aide. A travers un message publié sur les réseaux sociaux, Shakiro demande la protection des organisations internationales notamment l’ONU. Il fonde sa demande sur « les menaces » dont il ferait l’objet depuis qu’il a décidé d’exposer tous ses partenaires sexuels.
"Je reçois des menaces depuis que j’ai promis exposer tous les hommes qui ont eu des rapports avec moi, vos menaces ne me font pas peur sachez-le" a écrit Shakiro. Et d’ajouter: "J'ai appris que les super stars Dencia et Blac Chyna Kardashian arrivent au Cameroun le mois prochain, S’il vous plaît mes Lolita écrivez les qu’elles me viennent en aide, que les organismes américain et l’ONU viennent me sauver. C’est très dure pour moi".

Il faut rappeler que le verdict est tombé ce mardi 11 mai 2021 au tribunal de première instance de Bonanjo à Douala après plusieurs procès. Poursuivis pour "tentative d'homosexualité", "indécence publique" et "défaut de carte nationale d'identité", le célèbre "homosexuel" ou travesti Camerounais Shakiro, de son vrai nom NJEUKAM Loïc Midrel, et son complice MOUTHE Roland alias Patricia ont écopé d'une lourde peine de 05 ans d'emprisonnement ferme chacun assortie d'une amende de 200.000 fcfa et des depens réservés à un montant de 29.300 fcfa, apprend www.camerounweb.com de sources judiciaires.

S'ils ne s'acquittent pas de ces condamnations pécuniaires, ils seront contraints de purger une peine d'emprisonnement supplémentaire de 12 mois, nous précise notre source.

Retour sur les faits

Shakiro et son compagnon Patricia ont été arrêtés à Douala le 8 février dernier par des gendarmes alors qu’ils s’étaient rendus dans un restaurant de Bonapriso, un quartier de la capitale économique.

Les deux amis étaient jusque-là en détention provisoire à la prison centrale de New Bell à Douala où ils y ont été placés il y a plusieurs semaines.

On se souvient en octobre et novembre 2020, Shakiro déclarait dans une vidéo qu'il était une "femme dans le corps d'un homme".

Ce que prévoit le Code pénal camerounais

Selon l'article 347 du code pénal camerounais, l'homosexualité est punie d'une peine de prison allant de 6 mois à 5 ans et / ou d'une amende de 200 000 CFA.

Les parties ont dix jours pour faire appel, faute de quoi la condamnation sera définitivement actée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter