Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 23Article 609760

Actualités of Friday, 23 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Sextape : voici les résultats de l’exploitation des téléphones de Camus Mimb et Eteki

Les deux amis avaient préparé leur ligne de défense Les deux amis avaient préparé leur ligne de défense

• Les téléphones de Camus Mimb et Wilfrid Eteki ont parlé

• Les deux amis avaient préparé leur ligne de défense

• Plusieurs zones d’ombre persistent dans l’affaire



Les jours passent et de nouvelles révélations fusent dans l’affaire de sextape qui oppose la jeune Malicka au journaliste Martin Camus Mimb et Wilfrid Eteki. En attendant la prochaine audience programmée pour le 26 août 2021, CamerounWeb a pu consulter quelques extraits des conversations qu’il y a eu entre les deux amis avant et après le déclenchement du scandale.

L’exploitation des téléphones portables des deux prévenus révèle qu’ils font tous partie d’un groupe Whatsapp de sexe dénommé « Trop Jacks D » en référence au wisky qu’ils avaient consommé avant de passer à l’acte. Sur cette nouvelle plateforme créée après la torride fête sexuelle dans les locaux de RSI, Wilfrid Eteki opérait sous le pseudonyme « Nsang Kong » alors que Wilfrid Eteki se faisait appeler « SM Wilfried ».

Martin Camus Mimb a été le premier à se rendre compte que leurs ébats sexuels s’est retrouvé dehors. Il interpelle Eteki. « ‘’ Wilfried, vous êtes dehors faites attention ‘’. Réponse d’Eteki : « OK ». Martin revient à la charge : « Mon nom est dehors. Ce n’est pas sérieux. Qui d’autre a vu ces images ? ». Les coups de fils circulent déjà à cet instant. La toile s’embrase. Malicka est traquée dans la rue. Rentrée chez elle, pleure et casse son téléphone. Wilfried Eteki répond : ‘’Aie la salope ‘’ », rapporte Boris Bertolt, très proche du dossier.

Sur proposition de Wilfrid Eteki, les deux amis décident de nier les faits en bloc. « On nie tout », a balancé le chef traditionnel. Marin camus Mimb n’est toujours pas rassuré. Il vient de tomber sur une autre sextape qui a également fuité. « Il y a aussi la vidéo où vous êtes dans la bagnole », lance-t-il avant de demander à son ami qui est la « salope » dont il a parlé plus haut.
«Mya. Elle a dû balancer à des Kmer », répond Wilfrid Eteki avant de balancer une image nue de la concernée à Camus Mimb. Selon les révélations de Wilfrid Eteki cette dernière vivrait en Europe. C’est donc elle qui aurait balancé la vidéo dans la communauté camerounaise.

Et pourtant l’avocate de Wilfrid Eteki dans une tribune publiée le 18 juillet 2021 avait tenté d’accuser Malicka d’être la personne qui a diffusé les sextapes en question.

« Malicka Bayemi qui n’ignore pas les circonstances de cette transmission, le rejoint plus tard en empruntant une moto et, après 3 heures de sexe, exige néanmoins, que Wilfrid ETEKI la présente « comme quelqu’un de bien » … Nous savons aujourd’hui que les messages échangés à ce moment lui étaient dictés par son ou ses conseils et visaient à obtenir de ses partenaires sexuels de ce jour-là, qu’ils s’accusent de lui avoir causé du tort, afin que le « milliardaire du Football Camerounais », avait déclaré Me Michelle M'packo.

Rejoignez notre newsletter!