Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 06 24Article 604267

Actualités of Thursday, 24 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Sextape: Wilfried Eteki 'couche avec la femme d'un milliardaire et l'enrégistre'

Ils créent de faux comptes Facebook au nom de la jeune Malicka play videoIls créent de faux comptes Facebook au nom de la jeune Malicka

• Elle affirme avoir été harcelée par Martin Camus Mimb et se dit prête à témoigner devant les tribunaux

• Ils créent de faux comptes Facebook au nom de la jeune Malicka

• Wilfried Eteki a "enregistré des centaines de femmes nues avec lesquelles ses amis et lui ont couchés"


Apparemment les révélations sur les pratiques sexuelles du patron de Radio Sport Info ne sont qu'à leur début. Le scandale de la vidéo à caractère pornographique tournée dans les bureaux de Martin Camus Mimb fait délier les langues. Les victimes du harcèlement sexuel de la part du journaliste se comptent désormais par dizaines et sont issues de différentes classes sociales du pays.

Dans une nouvelle série révélations, le lanceur d'alertes Boris Bertolt nous apprend qu'une praticienne de droit "affirme avoir été harcelée par MCM et se dit prête à témoigner devant les tribunaux". Cette décision fait suite, selon lui, à la création de faux comptes Facebook au nom de la jeune Malicka par Wilfried Eteki et Martin Camus Mimb dans le seul but de la discréditer. La même information a été confirmée par les avocats de la victime qui précisent que sur ces faux comptes créés au lendemain du scandale sont souvent diffusés des informations qui n'ont, selon nos renseignements rien avoir avec Malicka Bayemi.

L"on apprend aussi Wilfried Eteki est connu à Douala comme étant un "pornographe". Selon Boris Bertolt, le coauteur de Martin Camus Mimb a "enregistré des centaines de femmes nues avec lesquelles ses amis et lui ont couchés". Il nous informe également que parmi ses victimes figure l'épouse d'un milliardaire décédé.

Ci-dessous l'intégralité des révélations

Aujourd’hui du côté des États - Unis, le milliardaire Warren Buffet a retiré son soutien à la fondation Bill Gates. Un retrait qui intervient dans un contexte d’accusations de débauche sexuelle du milliardaire Bill Gates. Au Cameroun pour se défendre, Wilfried Eteki et Martin Camus M ont également trouvé comme moyen de monter des fausses pages Facebook au nom de la petite Malicka Bayemi qui n’a pourtant pas de compte Facebook à ce nom. Mais les langues commencent à se délier autour de l’affaire Martin Camus Mimb (MCM).

Les histoires du prédateur sexuel sont de plus en plus connues. Une avocate au barreau du Cameroun affirme avoir été harcelée par MCM et se dit prête à témoigner devant les tribunaux. Une journaliste de la chaîne de télévision DASH TV affirme avoir subi les mêmes faits lors d’un stage à RSI. Une chef d’entreprise raconte une scène incroyable qui s’est déroulée dans le restaurant d’un hôtel à Douala où elle avait été invitée par MCM.

Mais, les faits le caractère prédateur de l’individu remontent à de nombreuses années. Il aura d’ailleurs échappé à un scandale à la Dominique Strauss Kahn.

En effet, à l’occasion de la CAN jumelée Ghana, MCM est l’envoyé spécial d’Equinoxe à Accra. A son hôtel, un scandale éclate. Plusieurs femmes de chambres se plaignent du harcèlement dont elles sont victimes. Elles relatent à la direction avoir retrouvé Martin Camus M nu et son sexe debout dans sa chambre.

Face à ce scandale, Séverin Tchounkeu décide de le ramener au Cameroun. Interdit d’antenne pendant quelques temps il quittera la chaîne.

De son côté, son compère Wilfried Eteki reconnu comme pornographe à Douala a enregistré des centaines de femmes nues avec lesquelles ses amis et lui ont couchés. Des vidéos qui se trouvent sur des CD. Parmi ces femmes, celle d’un milliardaire récemment décédé à qu’il faisait chanter.


Sextape: grosse révélation de Chantal Ayissi sur des artistes devenus des objets sexuels

L'artiste Chantal Ayissi réagit une seconde fois sur la sextape réalisée dans le bureau du directeur Radio Sprot Infos, Martin Camus Mimb.

Elle défend avec hargne, l'adolescente qui, selon elle, "s'est faite droguer et abuser sexuellement dans le bureau du journaliste".

La diva Chantal Ayissi estime que le ministre de la condition féminine et son collègue de la Justice doivent se saisir très vite de cette affaire, et les présumés violeurs en détention provisoire dans une prison. C'est ce qui devrait se faire dans un pays normal.

L'artiste a profité de cette sortie pour dénoncer cette pratique de perversion qui sévit dans le milieu culturel, où "plusieurs artistes hommes et femmes sont devenus des objets sexuels des producteurs et managers".

Rejoignez notre newsletter!