Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 02Article 559877

General News of Wednesday, 2 December 2020

Source: www.camerounweb.com

Sexe de survie : une Camerounaise témoigne

Au Cameroun, une jeune mère célibataire raconte comment elle s'est retrouvée à pratiquer le sexe de survie malgré elle.

"Je suis une mère seule qui pratique le sexe de survie pour avoir un abri et de la nourriture.

J'ai été abandonnée par mon partenaire alors que j'étais enceinte de quatre mois et je n'ai aucun parent adulte de sexe masculin pour prendre soin de ma fille et de moi.

J’élève seule mon enfant et je suis incapable de me nourrir ou de nourrir ma fille quotidiennement. Je me sens obligée de me livrer à des relations sexuelles de survie pour pouvoir subvenir à nos besoins", témoigne-t-elle.

La communauté humanitaire n’est pas en mesure de recueillir, de classer et d’analyser les informations sur la Violence basée sur le genre (VBG) de manière à pouvoir produire des statistiques comparables. Aujourd’hui, il est quasi impossible de compiler et d’analyser les données recueillies par différents programmes et dans différentes zones de terrain. Cette question ne peut être résolue sans adopter une nouvelle approche de classification des types de VBG. Pour traiter ce problème, le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), l’International Rescue Committee (IRC) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) ont mis au point un nouvel outil de classification de la VBG strictement destiné à permettre de standardiser la collecte des données relatives à la VBG chez l’ensemble des prestataires de services VBG. Voici les critères qui ont été établis pour mettre au point les six types de VBG de cet outil de classification :

• Formes universellement reconnues de violence basée sur le genre

• S’excluent l’une l’autre (ne se recoupent pas)

• Axées sur l’acte de violence spécifique ; séparées du motif de l’acte ou du contexte dans lequel celui-ci a été commis Chacune des définitions ci-dessous se rapporte au concept de consentement. 2 Le consentement désigne le choix éclairé d’accepter librement et volontairement quelque chose. Il n’y a pas de consentement lorsque l’accord est obtenu par :

• L’usage de menaces, de force ou autres formes de coercition, l’enlèvement, la fraude, la manipulation, la tromperie ou la déformation

• La menace de privation d’un avantage auquel la personne a déjà droit, ou • La promesse d’un avantage

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter