Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 17Article 563108

General News of Thursday, 17 December 2020

Source: mimimefos.com

Seul le dialogue peut résoudre nos problèmes - Dion Ngute

Le Premier ministre Dion Ngute a appelé à la paix et à l'unité dans le pays et dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en particulier.

L'administrateur a lancé cet appel en s'adressant aux dirigeants traditionnels après le meurtre de l'un des leurs par des combattants séparatistes.

Résoudre les problèmes rencontrés, a-t-il noté, est possible grâce au dialogue seul.


Lisez le discours complet ci-dessous.

Discours présenté par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Chef Dr Joseph Dion Ngute, aux Chefs et élites de la Région Sud-Ouest hier mercredi 16 décembre 2020 à Buea, Capitale de la Région Sud-Ouest du Cameroun.

Membres du gouvernement,
Le gouverneur de la région du Sud-Ouest,
Les membres du Parlement,
Vos Altesses Royales,
Mesdames et Messieurs distingués.
Le Chef de l'Etat m'a demandé de faire le tour de l'infrastructure sportive qui accueillera le prochain Championnat d'Afrique des Nations à Yaoundé, Douala, Limbé et Buea.

M'ayant ainsi instruit, il a également appris l'acte horrible qui a eu lieu ici à Fako avec l'assassinat d'un de nos chefs et l'enlèvement d'autres. Il m'a donc demandé de venir vous rencontrer afin de vous assurer de sa solidarité constante avec l'institution de la chefferie des régions du Sud-Ouest.

Excellences, Altesses Royales.

Depuis près de 3 ans maintenant, la vie n'est plus la même dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. La stratégie des groupes terroristes armés a été de semer la terreur, d'insuffler la peur à nos populations.

Ils ont ciblé le fondement même de nos communautés; nos écoles, nos églises et nos chefs traditionnels, gardiens de notre tradition, et ils n'ont même pas épargné les institutions républicaines.

L'enlèvement récent des dirigeants traditionnels des points milliaires 15 et 16, et le meurtre du dirigeant traditionnel de Dibanda mile 14 en est un qui est trop pour nous. C'est celui qui appelle à une mobilisation générale contre le mal.

Cependant, nous devrions le faire comme une seule personne. Nous devrions le faire sans céder à la tendance à la division selon laquelle les criminels viennent de l'un ou de l'autre domaine.

Si nous le faisons, nous donnerons foi aux ambitions démoniaques des groupes criminels dont l'arme principale est d'instiller non seulement la peur mais la division dans nos populations.

Je prie Vos Altesses Royales d'accepter les sincères condoléances de Son Excellence le Président Paul Biya et je vous invite à vous lever pour une minute de silence en l'honneur de notre défunt chef.

Nous ne pouvons résoudre nos problèmes que dans l’amour fraternel et le dialogue pacifique que le chef de l’Etat lui-même a maintes fois prescrits.

C'est maintenant le moment d'agir comme une seule personne. Indépendamment des forces de l'ordre public. En tant que dirigeants traditionnels, nous devons nous exprimer et mobiliser nos populations contre ce mal.
Je peux vous assurer que le chef de l’État soutiendra toute initiative que vous prendrez dans ce sens.

Nous savons que l'autorité traditionnelle fait partie de la pierre angulaire de notre gouvernance. Il est donc très regrettable qu’ils aient été profanés, pris pour cibles, enlevés et tués.

Je viens ici aujourd'hui sur instruction du Chef de l'Etat, Son Excellence le Président Paul Biya, de partager votre peine et de vous encourager à travailler en synergie avec votre administration et votre population pour mettre fin à ces atrocités.

Je viens ici pour vous appeler à faire attention à la manipulation et à l'intoxication de nos distracteurs qui pourraient utiliser des messages de division pour atteindre leurs objectifs malveillants.

Nous ne participerons pas à détruire le labeur et la sueur de nos ancêtres.

J’appelle également la population, l’élite, les députés, le maire, les conseillers régionaux à soutenir nos chefs traditionnels.

Il devrait y avoir une synergie autour de nos dirigeants traditionnels. Il est inadmissible qu’un dirigeant traditionnel soit kidnappé dans son village et que les villageois doivent tendre le cou pour le défendre comme on l’a vu dans d’autres régions.

Chaque village doit se vanter d'un groupe de vigilance et chaque conseil doit réactiver ses forces municipales pour qu'elles travaillent en synergie avec les forces locales de la loi et de l'ordre.

Le chef de l'Etat m'a demandé de vous dire qu'il souhaite que vous lui donniez l'assurance que vous mobiliserez le peuple contre ce mal commun. Ce mal ne connaît aucune religion, aucune couleur, aucun sexe, aucune tribu, aucune culture et aucun peuple.

Nous ne pouvons rien faire sans Unity. C'est pourquoi, malgré nos différences, nous pouvons et devons travailler ensemble pour nous dresser contre le chaos et l'anarchie que plusieurs personnes ont comme agenda pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Mes chers pairs, je parle comme l'un de vous. Je veux que tu sois le gardien de ton frère. Nous devons nous tenir côte à côte contre ce mal.

Vive Son Excellence le Président Paul Biya

Vive la République du Cameroun

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter