Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 26Article 537358

General News of Wednesday, 26 August 2020

Source: www.camerounweb.com

Serail: Urbain Olanguena Awono et Atangana Mebara bientôt de retour à Kondengui

Malgré leur état de santé défaillant, deux anciens hommes forts du serail pourraient très bientôt retrouver leurs cellules de Kondengui. C'est ce que annonce le lanceur d'alerte Boris Bertolt.

Selon lui, l'ancien Ministre d'État, Secrétaire Général à la Presidence de la République Jean Marie Atangana Mebara et l'ancien ministre de la Santé Urbain Olanguena Awono sont menacés depuis hier soir de retour forcé à la prison de Kondengui dans les prochaines heures ou les prochains jours.

"Une situation qui intervient alors que d'une part le Médecin traitant du Ministre Urbain Olanguena Awono a formellement déconseillé son retour dans ce milieu, et que d'autre part le Ministre Mebara est en attente d'une intervention chirurgicale pour la polypose sinusale (polypes des sinus) dont il souffre", pouisuit le lanceur d'alerte.

Pourtant et sans y comprendre qui en veut à ce point à mort à ces anciens hauts commis de l'Etat, le Directeur de l'hôpital Central a pris la responsabilité de renvoyer ces derniers sans qu'ils aient reçu des traitement conséquents.
En ce qui concerne le cas du Ministre Mebara par exemple, les spécialistes disent que c'est l'enfermement dans un milieu très peu aéré qui a provoqué la rhinite allergique dont il souffre. On ne comprend donc pas pourquoi il faut absolument le renvoyer en prison alors qu'il n'a pas été soigné ?
De ce qui nous revient,Le Directeur de l'hôpital se défend en disant que l'ordre vient du MINJUSTICE LAURENT ESSO.

Cette situation vient renseigner sur la question du DROIT À LA SANTÉ des détenus qui est systématiquement bafoué au Cameroun . On ne saurait comprendre qu'en pleine période de résurgence du COVID-19, que l'on décide de renvoyer à Kondengui, foyer du Virus, des personnes âgées de plus de 65 ans qui ont déjà problèmes respiratoires et qui ne demandent qu'à être soignés", révèle Boris Bertolt

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter