Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 21Article 476477

General News of Thursday, 21 November 2019

Source: www.camerounweb.com

Secrets, Pouvoirs…les 20 visages cachés de Maurice Kamto

Il est sans doute le caillou dans les chaussures de Paul Biya depuis le lancement de son parti le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Détenu pendant près de neuf mois à la prison civile de Kondengui puis libéré le 05 octobre dernier, Maurice Kamto est connu comme étant un homme simple, cultivé, ferme, intransigeant et surtout réservé.

Le candidat malheureux à la dernière présidentielle a pourtant dû se départir de sa réserve habituelle lors de la campagne électorale d’octobre 2018 en invitant les Camerounais à s’intéresser à sa vie privée. Toujours est-il que quelques aspects de l’homme restent méconnus ou peu connus des Camerounais.

CamerounWeb vous présente 20 20 secrets peu connus ou méconnus sur Maurice Kamto:

1. Issu d’une famille modeste, Maurice Kamto est né le 15 février 1954 en pays bamiléké, à Bafoussam, la plus grande ville de l’ouest du Cameroun. Il a dû travailler dur pour devenir un juriste de renom. Âgé de 63 ans, c’est à Yaoundé qu’il passe le clair de son temps. Ses parents sont originaires des Hauts-Plateaux.

2. C’est sa performance d’avocat devant la Cour internationale de justice dans la procédure opposant le Cameroun au Nigeria au sujet de la presqu’île de Bakassi qui lui a permis d’être nommé au gouvernement de Paul Biya en 2004.

3. Pendant sept ans, il est resté au gouvernement en tant que ministre délégué à la Justice, avant de claquer la porte en 2012. Il s’est toujours méfié durant les sept années qu’il a passées au sein du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) et n’a jamais pris sa carte au RDPC.

4. Depuis son départ du gouvernement, ce juriste émérite ne regrette pas de n’avoir jamais eu l’occasion de s’entretenir avec Paul Biya. D’ailleurs, affirme-t-il, « il ne m’avait rien promis ».

5. Il est l’un des rares à afficher sa détermination à remporter l’élection présidentielle de 2018 et à y croire.

6. C’est le 13 août 2013 que Maurice Kamto a fondé son parti le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC). Parti dont il est l’actuel président. S’il prend le pouvoir, il promet de « redresser le pays, de venir à bout du chômage des jeunes, de redonner au Cameroun son lustre d’hier, de le hisser au niveau de développement, de rayonnement et de respectabilité qu’il mérite », préconise Kamto. Qui doit confirmer ce statut de présidentiable crédible.

7. Son parti le MRC a essuyé un échec cuisant à l’issue des élections municipales et législatives du 30 septembre 2013.
8. Au lendemain de cette défaite, le candidat malheureux qui n’a pas pu obtenir un siège de député a dénoncé des fraudes et des irrégularités dans le processus électoral. Il est allé plus loin en engageant des huissiers pour faire constater lesdites irrégularités. Il a même introduit des recours auprès de la Cour suprême dès le lendemain du scrutin. Mais sans succès. Rien n’a changé.

9. Avocat au Barreau de Paris et Conseil de plusieurs Gouvernements dans diverses affaires devant la Cour Internationale de Justice, il est entouré d’hommes et son parti n’est pas composé de femmes. Quand on lui pose la question, il répond : « ce n’est pas à moi d’obliger les Camerounaise à s’investir en politique ».

10. Maurice Kamto est l’auteur d’un best-seller intitulé L’Urgence de la pensée, publié en 1992 aux Presses universitaires d’Afrique et de plusieurs autres ouvrages parmi lesquels figurent : Regards sur le droit public en Afrique, Gouvernance mondiale et droit international, Droit international de la gouvernance, L'agression en droit international et Mélanges en l'honneur du Doyen Paul Isoart.

11. Cet avocat camerounais préside la commission du droit international des Nations unies. Une commission composée de 34 membres.

12. Il faut rappeler que lors de la création du MRC, Maurice Kamto est allé voir tous les leaders de partis d’opposition à l’exception de John Fru Ndi [fondateur du Social Democratic Front (SDF)], Alice Sadio, de l’Alliance des forces progressistes (AFP), et Kah Walla, du Cameroon People’s Party.

13. La majorité des militants de son parti sont issus du Social Democratic Front de John Fru Ndi.

14. Le handicap majeur qu’accuse le professeur Maurice Kamto demeure son déficit médiatique. Au Cameroun, Il n’est pas fréquemment invité sur les plateaux des émissions de télévisions.

15. Avocat au Barreau de Paris et Conseil de plusieurs Gouvernements dans diverses affaires devant la Cour Internationale de Justice, il représente depuis 2016 la Guinée équatoriale dans l’affaire des biens mal acquis.

16. Maurice Kamto est très appréciée par la jeunesse camerounaise. Il a même pris sur lui l’habitude de leur adressé une lettre en période estivale.
17. Il a été entre Membre du Comité de rédaction du Statut de la Cour Pénale Internationale adoptée à Rome en 1998.

18. Maurice Kamto est régulièrement invité par plusieurs universités occidentales et africaines. Il est membre du jury du concours d’entrées de plusieurs institutions.

19. Le 21 novembre 2015, l’universitaire a réuni près de 10 000 partisans lors d’un meeting sur la place des fêtes de Bafoussam.

20. Pour battre Paul Biya aux élections présidentielles de 2018, Maurice Kamto ne compte pas sur l’appui des responsables politiques de l’opposition.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter