Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 09Article 519217

General News of Tuesday, 9 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Scandale: le DG de canal 2 accusé d'avoir volé un film


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans une publication largement partagé sur les page facebook de lanceurs d'alertes les plus populaire du Cameroun, l'un des auteurs de la série 'Nouveau Successeur' vient d'accuser le Directeur Général de Canal 2 d'avoir volé leur film et de le diffuser sans payer. Voici le message de l'auteur.

'Je préfère me couvrir de honte et attirer des flèches peut être empoisonnées mais rester digne. Que canal 2 International arrête avec la mauvaise fois !

Monsieur le dg, du haut de votre siège n’ayez pas la mauvaise foi !
Ne prenez pas ceux qui font affaire avec vous comme des enfants de cœur ou encore votre vache à lait ! Ayez conscience qu’aujourd’hui comme depuis le lancement de votre chaîne, les jeunes camerounais vous font confiance ! Faites à votre tour confiance à ces jeunes gens !


Parlons de la série le Nouveau Successeur,

Nous vous avons rencontré après la post prod de la série de 59 épisodes avec un grand souhait de voir l’œuvre diffuser sur votre chaîne. Lors de nos échanges, vous nous avez succinctement dit que vous n’avez pas les moyens pour acheter les contenus mais avez émis une proposition selon laquelle si on a des sponsors, il est possible que vous diffusiez. Nous vous avons promis d’aller sur le terrain faire le possible pour intéresser les entreprises sur notre contenu et nous sommes tombé d’accord sur ce point.
Nous vous avons accordé la diffusion de la bande annonce pendant plusieurs semaines pour nous permettre de séduire d’avantages nos interlocuteurs. Après deux mois de campagnes sanctionnés par des rencontres et des mailings, nous vous avons demandé de nous aider à convaincre les entreprises que nous avions rencontrés. Compte tenu du fait que la BA était diffusée depuis lors, nous nous sommes accordés sur la date de la diffusion de la série en attendant le retour des entreprises mais avec pour mention pertinente de partager à moitié les revenus que d’éventuels annonceurs verseraient.

Lorsque la diffusion a débuté, nous étions très heureux et ce avec l’ensemble des partenaires du film de constater qu’à chaque diffusion d’un nouvel épisode, quatre annonceurs notamment Jumia via Mobile Week, Sheepset et deux produits de Ok Foods gravitaient autour avant, pendant, après et même lors de la rediffusion. Nous avons attendu en vain une information relative à ces annonceurs. A la fin de la diffusion, pendant que les acteurs qui avaient travaillé presque à crédit se frottaient les doigts, nous avons reçu une fin de non-recevoir et avec beaucoup d’insistance, vous nous avez reçu avec condescendance et nous a renvoyé voir la directrice commerciale qui à son tour nous a envoyé voir monsieur Abel, un autre directeur qui lui semble ne même pas reconnaître qu’une telle série a été diffusé sur la chaîne dont il est l’un des gestionnaire. Nous avons forcé et revu la directrice commerciale qui nous explique enfin qu’en fait, il n’y avait aucune publicité autour de la diffusion du film. C’est lorsque nos yeux sortaient de l’orbite du fait de l’étonnement qu’elle reprécise que même si nous avons droit à quelque chose, c’est sur la facture de Jumia qu’on peut espérer, que Ok Foods paie une facture annuelle de toutes les tranche de grande audience ! Mince ! Et à la question de savoir pourquoi elle à choisit de greffer ces annonceurs sur la série, avant, pendant, après et même lors des rediffusions, elle est restée évasive. Et lorsque nous insistions pour comprendre, elle nous a demandé pour ainsi nous ‘chasser de son bureau’ de faire une facture d’un millions de francs et de déposer à la comptabilité, ce que nous nous précipitons à faire le même jour. A ce jour, aucune paie et il faut le préciser, nous sommes sous le poids des menaces, de la diffamation et la salissure de nos partenaires qui malgré toutes les explications refusent d’avaler nos couleuvres.

Depuis lors, aucune de ces responsables suscités ne daigne plus nous recevoir en présentiel. Lorsque tu appels le directeur général, il te renvoi au service commercial, la responsable te renvoi chez monsieur Abel, lui il te demande d’aller à la comptabilité soit d’attendre, soit il est en déplacement dès il retourne il gère et dès que tu te pointe dans leur service pour échanger avec le comptable, depuis la réception un barrage se plante :
C’est un rendez-vous ?
Est-ce qu’on vous a appelé ?
Les comptables ne sont pas là…
Au final personne ne te reçoit !
Plus grave, cette semaine lors d’un échange téléphonique avec monsieur Eric FOTSO le directeur général avec qui l’accord avait été passé, il affirme qu’en fait Canal 2 International Ne Nous Doit Rien !
Sorcellerie !

Que c’est par bon cœur qu’il a voulu qu’on nous donne quelque chose, bref qu’on nous motive ! Hein ? Seriouly ? Même si c’était une motivation, on ne traite pas des partenaires ainsi ? Avec ces attitudes, comment voulez qu’on vous fasse confiance ? Comment voulez-vous qu’on ne vous vilipende pas?
Vous faites toutes ces manigances parce que personne ne vous fera rien n’est-ce pas ? Voici presque deux ans que nous attendons le payement cher monsieur ! Une chose… des bons comptes font des bons amis !'.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter