Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 17Article 580537

General News of Wednesday, 17 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Scandale à la Police: Martin Nguélé, Dodo Ndoke et le vol de 274 lingots d'or

C'est une affaire qui pend devant la justice actuellement et qui implique le DG du DGSN Martin Mbarga Nguélé, deux canadiens propriétaires des minerais et Dodo Ndoke sur la disparition de 274 lingots d'or. Les dessous de cette affaire ont été révélés dans les colonnes du Journal Kalara par les journalistes Christophe Bobiokono et Jacques Kinene.

"Deux canadiens dont un spécialiste des métaux précieux ont acheté pour le compte de leur entreprise 218 kg d'or dune valeur de plus de 5 milliards de francs après un test dans un fondement qu'ils entendaient exporter à Dubaï. Sur la base d'une dénonciation, la police s'est saisie de l'or et de ses propriétaires, suspectés de traffic illicite des minerais. en partant d'une enquête policière, le procès en flagant délit n'évoque plus l'or", ont-ils abordé l'entâme de leur enquête.


L'expertise à problème de Mbarga Nguélé et Dodo Ndoke.


Sollicité par la police pour déterminer la valeur marchande des 274 kg d'or saisis par la police entre les mains des mines, de l'industrie et du developpement technologique a crée par décision du novembre une commission d'expertise à cet effet à la tpete de laquelle il s'est installé Mr Mbarga Nguélé le délégué général à la Sureté nationale a été désigné vice-président Comme coordnateir et coordonnateur adjoint , le ministre et le directeur des mines Huit membres ont été désignés pour compléter l'équipe parmi lesquels les policiers chargés de l'enquête un Colonel magistrat représentant le secrétariat d'Etat chargé de la gendarmerie, un représentant du ministère de l'administration territoriale, des représentants du ministère des Finances C'est cette commission à la composition inédite qui a coordonné l'expertise judiciaire


Les résultats de cette expertise qui a conclu lingots que les 274 lingots des Canadiens étaient en fait des alliages de cuivre, de zinc, et de fer sont loin de convaincre certains observateurs. L'expertise, finalement réalisée par des techniciens du Capam, selon certaines sources, aurait consisté à verser de l'acide sur les minerais en cause, conduisant au bout d'un certain temps à leur durcissement. Pour qui sait que les lingots en question avaient subi une fonte à Douala le noveùbre, un tel résulat paraît improbable, dès que l'or fond à des températures connues, selon un expert contacté par Kalara De toutes façons, cet expert comme les deux autres concernés par l'affaire (l'ingénieur Fahloh et le gemmologue Luc Verville) sont unanimes pour dire que la fonte est une méthode reconnue pour identifier nombres de minerais dont l'or

Pendant l'enquêten, Luc Verville a en effet déclaré que la fusion effectuée dans les ateliers de la société Royal Gold avec Diamond Miners à Douala n'était pas compatible avec le cuivre Il reste maintenant à savoir si les métauxexpetiser par la commission Dodo Ndoke étaient effectibvement ceux acquis par les Canadiens Plusieurs avocats impliqués dans le dossier l soutiennent qu'après la saisie des 274 lingots d'or le 9 novembre, les colis récupérés n'ont jamais été mis sous scéllés.

C'est d'ailleurs seulement le 17 novembre, soit plus d'une semaine après ala saisie que les colis ont fait l'objet de pesée, en présence de leurs propréitaires.

Si les deux Canadiens semblaient reconnaître leurs colis, Luc Verville , le gemmologue avait pris quelques distance avec un tel constat: 'le contenu est le même que lors de la pesée, mais je ne suis pas en mesure de vous dire exactement du contenu de notre cargaison, vu que les valises ont été conservées en notre absence. Entre les locaux de l'Unité de police chargée de l'enquête et le cabinet du DGSN, tout est possible D'autant plus que les deux caisses noires sécurisées pour conserver les lingots d'or ont aussi disapru. A qui profite alors le flou.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter