Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 20Article 550150

General News of Tuesday, 20 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Scandale: des employés torturés à la societé SOCAPCO

La Société camerounaise des produits cosmétiques est dans la tourmente. Elle est accusée par l'un de ses employés de maltraitances et de tortures.

Voici son témoignage:

« Le Monsieur que vous voyez en photo s’appelle M. THIAM André, PDG de Socapco Sarl
(Société camerounaise des produits cosmétiques). C’est une industrie qui fait dans la production du cométique (lotion, sérum, savon, lait de toilette, gamme pour bébé, etc.), basée à Bafoussam sur la route Foumbot et qui emploi une trentaine de personnes.
Le personnel de l’usine est constitué d’un service permanent qui travaille de lundi à samedi, de 8h à 17h30 et trois (03) groupes qui assurent le service de quart c'est-à-dire : 6h-14h ; 14h-20h et 20h-6h avec rotation hebdomadaire.
Vous avez là un Monsieur qui ne respecte pas les droits les employés au point de les faire travailler tous les jours fériés même le 1er mai. Laissez moi vous dire qu’il ne donne pas de congés, tenez par exemple, le plus ancien de ses employés est à plus de quatorze ans (14 ans) de service et jamais il n’a eu de congés. Tous les employés ne sont pas déclarés à la CNPS, raison pour laquelle lorsqu’il y’a un contrôle qui arrive, le PDG fait cacher une partie des employés dans un bureau fermé à clé, fait cacher certaines matières et produits.
C’est une société industrielle, donc les employés sont en contact permanent avec les produits chimiques mais ils n’ont pas de lait non sucré pour nettoyer la poitrine et il y’en a qui ont des douleurs justement à la poitrine, c’est sans doute dû à l’absorption de ces produits chimiques.
Le 22 septembre dernier, un contrôle était descendu à l’usine, mais avant, le il a réuni quelques anciens employés du service permanent en leur disant : « Si on vous demande, dites que vous travaillez de lundi à vendredi, de 8h à 16h30 ; que vous recevez le lait non sucré tous les mercredis et que vous faites les visites médicales tous les trois mois ». Ce qui est une absurdité car rien de tout cela est fait.
On se demande même en réalité ce que ces gens viennent contrôler, parce qu’après leur passage y’a aucun changement, aucune amélioration des conditions de travail, c’est regrettable.
Toutes les fois où il a fait les réunions avec ses employés, ceux-ci lui ont toujours demandé de revoir les horaires du samedi ( de travailler de 8h à 14h), de donner les congés, de respecter les jours fériés et d’augmenter les salaires, et à chaque fois le Monsieur a toujours refusé.
Vous vous rendez compte, voilà une société qui brasse presque le milliard par an mais incapable de payer ses employés 200 000 fcfa ? Oui aucun employé de socapco n’a 200 000 fcfa le mois. Laissez moi vous dire qu’il y’en a qui touchent 45000 fcfa le mois.
Lorsque vous saurez la méthode avec laquelle il déclare ses impôts, sur ce volet nous vous reviendrons.
Voilà comment les droits des travailleurs camerounais sont piétinés par des personnes qui n’ont pas conscience de l’apport du facteur humain dans la croissance des leur structure. Et dire que nous avons un ministère du travail et de la sécurité sociale. Tsuuuiip ! ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter