Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 05 09Article 596326

Actualités of Sunday, 9 May 2021

Source: www.camerounweb.com

Scandale: de faux tests PCR vendus à 200 000 à l'aéroport de Douala

• Des faux tests Pcr sont vendu en quantité à l'aéroport de Douala entre 10000 et 200000

• Les tests sont normalement gratuits dans tout le pays

• Les agents de l'Etat font partie des bénéficiaires du traffic



Selon une enquête exclusive de l’ONG Adisi Cameroun, le commerce des faux tests Pcr a fait son nid à l’aéroport de Douala. A en croire les résultats de cette enquête menée en collaboration avec Data Cameroun, ces tests Pcr sont vendus entre 10000 et 200000 aux passagers, selon leur profil.

Alors que les tests sont rendus gratuits par les autorités camerounaises, des individus ont donc décidé de contourner cette décision sans pour autant être enquêtés. « Il y avait plusieurs plaintes de voyageurs dont beaucoup d’entre eux avaient raté leur vol du fait qu’ils n’avaient pas reçu leurs résultats ou alors du fait qu’ils n’avaient pas pu faire leur test. Et puis on s‘est rendu compte qu’il y avait en réalité des réseaux parallèles qui se développaient et qui permettaient à ces voyageurs de faire des faux tests pour facilement voyager », déclare Joël Kamtchang, secrétaire exécutif Adisi Cameroun.

Malgré l’illégalité de la pratique, ces reseaux de faux tests Pcr sont soigneusement entretenus par plusieurs passagers qui révèlent en avoir eu recours. Outre les passagers, les agents de l’Etat aussi font partie des bénéficiaires de ce trafic. « Aussi bien dans les centres agrées pour tests PCR qu’au niveau des aéroports où on a l’ensemble des agents de l’Etat, dont la douane, la gendarmerie, la police, et que à chaque niveau, chacun avait essayé de monter ce réseau pour extorquer », ajoute Joël Kamtchang.

Aujourd’hui, le Cameroun fait partie des pays les plus touchés par la pandémie en Afrique. Les mesures mises en places par les autorités sont régulièrement violées.