Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 13Article 548371

General News of Tuesday, 13 October 2020

Source: Cameroon Info

Scandale au concours de l'EAMAU: Célestine Ketcha Courtes brise le silence

La ministre de l’Habitat et du Développement Urbain a été accusée de partialité après la publication des résultats de ce concours, le 26 septembre 2020.

Cette année encore, les résultats du concours d’entrée à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme de Lomé ((EAMAU) au Togo, n’ont pas échappé à la polémique. Après la publication desdits résultats, le 26 septembre 2020, l’abondance des noms des ressortissants de la région de l’Ouest, admis à ce concours a suscité la controverse. Pour certains, le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtes, aurait fait preuve de manque d’objectivité dans la gestion dudit concours.

Une situation qui a contraint le membre du gouvernement à clarifier les choses. Tout d’abord, «l’avis du concours est envoyé aux ministres africains de l’urbanisme en même temps. Une fois reçu, la phase de diffusion de l’avis se fait. Au Cameroun, le Minhdu, se charge d’une large communication, puis, suit une série de diffusion au sein des plateformes déconcentrées du ministère, sa page officielle Facebook, les grandes écoles et les universités, afin de toucher le plus grand nombre de personnes. De plus, les dossiers de candidatures sont déposés à la Direction de l’architecture les jours ouvrables, et envoyés via Dhl après dépôt et date fixée par l’EAMAU. Les épreuves écrites sont quant à elles, acheminées sous pli fermé et scellé aux Etats-membres. Au Cameroun, les épreuves en question sont descellées par les forces de l’ordre en salle d’examen, pour des principes de transparence dans le processus», peut-on lire dans les colonnes du quotidien Le Messager en kiosque ce 12 octobre 2020.

«Les copies anonymées sont également scellées après chaque épreuve par les forces de maintien de l’ordre le même jour sous haute surveillance à destination de l’Ecole Africaine. En outre, les corrections du concours se déroulent à Lomé au Togo, en l’absence des représentants des Etats membres pour plus d’impartialité. La publication des résultats est faite par le Directeur général de l’EAMAU, qui en diffuse sur le site internet de l’EAMAU, avec les candidats classés par filière et par ordre de mérite, avant une éventuelle transmission physique des résultats aux Etats parties», fait savoir la MINHDU.

Ce n’est pas la première fois que les résultats de ce concours sont au centre d’une vive polémique. En 2018, l’ancien ministre de l’Habitat, Jean-Claude Mbwentchou, avait été critiquée par une partie de l’opinion publique après la publication des résultats de ce concours. Les contestataires dénonçaient également une prédominance des noms des ressortissants de la région de l’Ouest.

Pour rappel, l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme est une école inter-Etats créée en 1976. Elle regroupe 14 membres. Au Cameroun, le concours de l’EAMAU se déroule depuis 1984 au centre unique de Yaoundé.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter