Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 18Article 549760

General News of Sunday, 18 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Scandale: 26 millions mobilisés pour défendre Brenda Biya

Suite à l'attaque de l'hôtel Biya par la BAS, plusieurs initiatives se mettent en place pour prendre la défense de la fille du président.


Dans un courrier adressé au directeur de cabinet civile de Mvondo Ayolo, un groupe dénommé « Comité de défense de l'honneur de Brenda Biya » sollicite un financement de l'état pour mener à bien leurs actions en faveur de la fille du président.

Dans le document relayé par le lanceur d'alerte Boris Bertolt, le comité demande un financement de 26 millions de fcfa pour des actions étalées sur les trois prochains mois.

demande d'argent


Brenda Biya répond à la BAS

Logée dans actuellement dans un hôtel huppé de Paris, Brenda Biya a répondu à la BAS qui exige son expulsion de l'établissement hôtelier.


Dans un poste sec, Brenda Biya s'est dit pas inquiétée par la BAS qui menace de la chasser de l'hôtel Plaza Athénée de Paris où elle est logée depuis quelques jours déjà. « Je ne compte pas sur les gens. Je travaille dure et je m'en fou des nerveux. Les cordes toujours disponibles pour les jaloux. Bonne nuit » a répondu Brenda Biya à la BAS qui a envahi l'hôtel pour demander le départ de la fille président Camerounais.

Avec cette réponse, la fille de Paul et Chantal Biya se met définitivement à dos la Brigarde Anti-sardinard qui avait déjà opéré un coup d'éclat contre son père, Paul Biya dans un grand hôtel de Genève en Suisse.


La BAS menace

Dans la vidéo ci-dessous, Calibri Calibro de la Brigarde Anti Sardinard (BAS) et ses compagnons ont fait irruption dans un hôtel à Paris où est logée Brenda BIYA, la fille du président Camerounais. Ils demandent aux responsables de l'hôtel de la mettre à la porte sous 48 heures faute de quoi ils reviendront y créer une pagaille qui n'a pas de nom.

L'hôtel, le Plaza Athénée à Paris, puisque c'est de lui qu'il s'agit est l'un des plus chers de la capitale française. La nuitée la plus moins chère dans une suite dudit établissement coûte 3 millions 200 000 fcfa, indiquent nos confères de Médiatik.

Le 11 octobre dernier, alors qu'elle participait à une messe d'action de grâce à son honneur, la ministre de l'habitat, Ketcha Courtès BAS s'était fait virer d'une paroisse parisienne par ces éléments de la BAS.


Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter