Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 29Article 584356

Health News of Monday, 29 March 2021

Source: L'obstétricien

Santé de l'enfant: à la découverte de l’ictère néonatal

L’ICTÈRE encore appelée JAUNISSE est une coloration jaunâtre de la peau et des muqueuses. Lorsqu’elle survient chez l’adulte, elle traduit une pathologie HÉPATIQUE. Elle est appelée ictère néonatal lorsqu’elle survient chez le nourrisson 24 à 48h après la naissance!

De manière générale on sait que le nourrisson a un taux de globule rouge plus élevé que l’adulte et donc l’organisme dans le but de réguler ce taux va détruire en grande quantité le surplus de globules rouges. Ceux qui seront détruits vont passer ou non par le fois et ensuite retrouver dans la rate où ils vont finir leur parcours.

L’ictère neonatal peut être PHYSIOLOGIQUE et donc traduit un taux important de BILIRUBINE sanguine qui est la conséquence directe de la destruction en grande quantité des globules rouges. Cet ictère disparaîtra progressivement au bout de trois jour. Dans ce cas ci le nourrisson ne présente aucun signe de gravité. Son foie et sa rate son de taille la normale et le bilan biologique est sans particularité.

Dans le cas de l’ictère PATHOLOGIQUE on aura un une AUGMENTATION de la taille du foie et de la rate, lorsqu’on va doser la bilirubine sanguine conjuguée et libre les valeurs seront très élevées. Ces enfants naissent souvent des mères DIABÉTIQUES ou qui souffrent d’HEPATITE B.

La prise en charge de l’ictere néonatale physiologique se fait par PHOTOTHERAPIE qui consiste à exposer l’enfant à des rayons ultraviolets en protégeant les yeux ou encore en l’exposant au soleil du matin!! Cette technique a pour but l’élimination des globules rouges détruit et par conséquent la baisse de la bilirubine sanguine.

Enfant_Ictere_Neonatal

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter