Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 05Article 518365

General News of Friday, 5 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Santé de Chantal Biya, dissolution du MRC : les nouveaux plan du sérail


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les rumeurs annonçant l’indisponibilité du président de la République à gouverner le Cameroun deviennent persistantes. A Etoudi, des stratagèmes sont mises en branle pour modifier la constitution avant d’annoncer la vacance du pouvoir. Le nouveau teste qui sera voté par les nouveaux députés créera le poste de vice-président. Cette personnalité contrairement aux dispositions de la constitution actuelle, sera le successeur de Biya en cas de vacance du pouvoir. Après la modification de la constitution, le président de la République, Paul Biya nommera Ferdinand Ngoh Ngoh, (actuel secrétaire général de la présidence) au nouveau poste de vice-président. C’est à la suite de cela, que la vacance du pouvoir sera officiellement annoncée aux Camerounais. Toutes ces informations ont été révélées par Prince Nyova dans une vidéo publiées le 04 juin 2020.

Pour réussir le coup, les parlementaires à qui il revient la charge de procéder à la modification de la constitution auraient été corrompu. Au total 4 milliards de Francs CFA ont été investis dans l’opération selon la même source.

En dehors de la modification constitutionnelle en préparation, Ngoh Ngoh a également révélé que la première dame du Cameroun Chantal Biya est victime d’un Accident vasculaire cérébral (AVC) selon Prince Nyova. La dernière apparition publique de la première dame remonte en mars 2020 lors de la célébration de la journée internationale de la femme. Après cela, rien. Plusieurs camerounais se sont demandés pourquoi elle n’était pas venue en aide à sa fille Chantal Biya alors que cette dernière criait sur les réseaux sociaux que ses médicaments ont été confisqués.


Enfin, selon toujours la même source, le régime prépare active également pour procéder à la dissolution du MRC de Maurice Kamto en cas d’appel au soulèvement populaire.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter