Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 26Article 610210

Actualités of Monday, 26 July 2021

Source: L'Equation

Sanctions disciplinaires dans la Police: Mbarga Nguélé revoie la copie des procédures

Il voit à travers ces sanctions une manière de protection des expatriés Il voit à travers ces sanctions une manière de protection des expatriés

Dans un message-porté daté du 2 juillet 2021 et destiné à tous les responsables des services centraux et extérieurs, le délégué général à la Sûreté nationale (DGSN), Martin Mbarga Nguélé, invite ses collaborateurs, en cas de gravité des faits commis par leurs collaborateurs, à surseoir systématiquement à infliger toute sanction relevant de leur compétence au profit d’un déclenchement de la procédure de traduction devant le conseil de discipline.

Ils devront aussi « éviter, à compter de la date de signature de ce message, la transmission à la hiérarchie de toute procédure disciplinaire irrégulière sous peine d’engager leur responsabilité personnelle ».

Ces directives viennent du fait que, précise le patron de la police, des fonctionnaires font l’objet de sanctions par leurs supérieurs hiérarchiques directs pour des fautes graves nécessitant plutôt la saisine de cette instance disciplinaire. Un policier fait observer que ces multiples sanctions sont davantage infligées aux fonctionnaires affectés sur la voie publique. « Il suffit qu’un policier interpelle un expatrié qui roule sans papiers, qui ne respecte pas la signalisation routière ou pour une autre faute grave sur la voie publique pour voir comment les appels fusent de partout », s’insurge-t-il.

Ce dernier voit à travers ces sanctions une manière de protection des expatriés qui génèrerait d’importants subsides à leurs chefs directs. Même si de nombreux usagers, y compris les Camerounais ordinaires, ne décolèrent pas contre les abus des agents de la police en service sur la voie publique

Rejoignez notre newsletter!