Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 24Article 575536

General News of Wednesday, 24 February 2021

Source: Actu Cameroun

Sanction : un commissaire divisionnaire écope de 6 ans de prison

L’ancien patron du commissariat de sécurité publique de la ville de Bafia Didier Afana a été reconnu coupable de «corruption active et recel d’individu en coaction».

Le tribunal de première Instance du Mfoundi a définitivement scellé le sort de Didier Afana. L’ancien patron du commissariat de sécurité publique de la ville de Bafia a été reconnu coupable de «corruption active et recel d’individu en coaction», rapporte notre confrère Kalara dans son édition parue en kiosque le mardi 23 février 2021. L’ex-patron de commissariat qui était déjà en détention à la prison centrale de Kondengui n’en ressortira pas de sitôt. Il a écopé de 6 années de prison.

Sanctions

L’ancien patron du commissariat de sécurité publique de la ville de Bafia Didier Afana était impliqué dans une affaire avec l’un de ses collaborateurs l’officier de police Pierre Mendo. Ce dernier a été condamné à 5 ans pour les mêmes motifs que son ex patron. Un autre coaccusé de Didier Afana était le tradipraticien, nommé Youssoufa, alias Me Hassan. Il a eu une peine de 5 années d’emprisonnement pour «escroquerie et corruption passive». Notons que c’est lui qui est même à l’origine de l’affaire. Deux autres personnes faisaient aussi l’objet de poursuites judiciaires. Cependant elles ont été acquittées. Il s’agit des inspecteurs de police Njimagnia Tchameni et Clément Roger Ambadiang. Tous ces accusés reconnus coupables doivent verser la somme de 38 millions de FCFA à la plaignante en guise de réparation, au lieu des 61 millions de FCFA qu’exigeait l’avocat de cette dernière.

L’affaire

Pour mieux comprendre l’affaire, rappelons les faits. Il se trouve que le tradipraticien Youssoufa avait reçu la somme de 40 millions de FCFA d’une dame appelée Damaris Mvondo. Cette dernière voulait que ladite somme soit multipliée. Au lieu de le faire, le tradipraticien a pris plutôt la fuite. Cependant une plainte a été déposée contre sa lui à la Direction Régionale de la Police Judiciaire du Centre. Deux agents de police ont réussi à mettre la main sur le tradipraticien. Ils l’ont conduit à leur patron. Seulement, le patron en question qui n’était que l’ancien commissaire a choisi de bâcler l’enquête. Et il a relâché Youssoufa, qui est parti à Foumbot dans région de l’Ouest. Comble de tout, il s’y est rendu, sous bonne escorte de l’officier Pierre Mendo, contre rémunération.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter