Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 12 20Article 452929

General News of Thursday, 20 December 2018

Source: camerounweb.com

Sanction contre Vision 4: Ernest Obama et Nadine Patricia narguent Peter Essoka

Dans un communiqué publié hier 19 décembre 2018 par le Conseil National de la Communication (CNC) et signé par son président Peter ESSOKA, plusieurs médias et journalistes ont été suspendus pour des raisons diverses liées au non respect de la déontologie et de l'éthique journalistique.

C'est le cas du média Vision 4, et des journalistes Ernest OBAMA NANA et Nadine Patricia MENGUE qui ont écopé d'une suspension d'un mois pour avoir faussement annoncé la mort du President Gabonais Ali BONGO et d'avoir diffusé les propos incitants à la haine tribale et à la violence au cours d'une émission diffusée et presentés par Ernest OBAMA le 4 novembre dernier.
Comme il fallait si attendre, cette chaîne de télévision ainsi que les journalistes sus cités ont tous simplement botté en touche la décision de Payer ESSOKA. Ils l'ont carrément nargué à la limite en émettant sans gêne ce 20 décembre 2018.

LIRE AUSSI: Média: Ernest Obama, Nadine Patricia suspendus, les raisons

On a par exemple entendu Ernest OBAMA ce jour dans une émission qui passe de lundi à vendredi à partir de 11h déclaré : << Nous continuons à travailler n'en déplaise à quelques petits détracteurs>>. Son collègue Parfait AYISSI ajoutera: << il s'agit de quelques petits hiboux>>. Nadine Patricia quant à elle présentait le journal de 12h malgré la suspension.

Il est important de noter que ce n'est pas la première fois que ce média est sanctionné par le CNC et qu'il méprise ces sanctions tout en ce moquant de son président. On se pose bien la question de savoir si effectivement le CNC est une institution qui a des coudés franche si tel est qu'un média passe son temps à le mépriser devant le regard indifférent des autorités Camerounaises et de son président Paul BIYA qui a lui-même crée cette institution ?