SED: libération d’Engelbert Lebon Datchoua | General News 2019-09-13
Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 09 13Article 471838

General News of Friday, 13 September 2019

Source: Cameroon-Info.Net

SED: libération d’Engelbert Lebon Datchoua

Soupçonné de trafic d’armes, l’un des plus proches collaborateurs de Maurice Kamto, président du MRC, a été remis en liberté ce jeudi 12 septembre 2019 après une semaine de garde à vue dans les locaux du Secrétariat d’Etat à la défense à Yaoundé.

C’est depuis ce jeudi après-midi, qu’Engelbert Lebon Datchoua respire l’air de la liberté. Il est sorti des cellules du SED à Yaoundé où il était en garde à vue pour une histoire de trafic d’armes à feu. Accusation fondée sur une capture d'écran d'une conversation whatsaap qui lui est attribuée avec un centrafricain nommé SIDICK.

Tout a commencé le vendredi 06 septembre 2019. Le fervent militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) se rend au Tribunal militaire de Yaoundé pour assister à la toute première audience de l’Affaire Ministère public contre Maurice Kamto et coaccusés. Contre toute attente, Engelbert Lebon Datchoua est arrêté à l’entrée du tribunal par des hommes en tenue et conduit sous forte escorte au secrétariat d'État à la Défense chargé de la Gendarmerie.

Après des jours d’interrogatoire, il est passé lundi 09 septembre dernier devant le commissaire du Gouvernement au tribunal militaire. Occasion de le confronter avec le centrafricain que l’accusation présente comme étant son complice.

Après cette confrontation, Lebon DATCHOUA est retourné dans sa cellule du SED, avant sa libération intervenue ce jeudi. Rien n’a filtré des conditions de cette remise en liberté.