Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 01Article 585592

General News of Thursday, 1 April 2021

Source: Actu Cameroun

SDF : Jean Tsomelou arbitre les belligérants

Le secrétaire général du Social democratic (Sdf) front tente d’apaiser les tensions entre Jean Michel Nitcheu et Joshua Osih.


Dans un communiqué datant du 25 mars dernier Jean Tsomelou ie secrétariat général du Sdf par ailleurs sénateur du parti de Ni John Fru Ndi, invite Jean Michel Nitcheu et Joshua Osih livrés ces derniers temps au déchirement, de se plier aux idéaux du parti. “ Tout débat sur la vie du parti doit se faire en interne, au sein des instances indiquées, et scrupuleusement suivant les dispositions de nos textes”.

Ainsi rappelle- t- il à l’ordre les belligérants à prendre attache avec le groupe pour faire part de leurs différends. Au deuxième volet de sa note Jean Tsomelou mentionne les dangers auxquels s’expose le parti en situation de tension entre ses membres. ’’ Tout étalage médiatique sur la place publique des divergences internes du parti sera considéré comme une volonté délibérée de destruction du parti et de démobilisation de ses militants. En conséquence, les différents auteurs et acteurs de tels scandales s’exposeront .dorénavant à des sanctions ».

Bien qu’il essaie de rassembler les adversaires le communiqué du secrétaire général du Sdf alerte sur des sanctions probables où cas où ces derniers s’entêteraient à afficher leurs divergences à mondovision. À l’origine de la discorde entre les deux membres influents du Sdf l’on note la vexation de Jean Michel Nitcheu contre son camarade Joshua Osih jugé proche du régime de Yaoundé. Le premier accuse le second d’avoir reçu de fortes sommes d’argent du pouvoir pour déstabiliser le Sdf en 2018 à l’occasion de l’élection présidentielle. Mais Joshua Osih reste campé sur le fait de n’avoir pas eu affaire avec le système.



La divergence menace de provoquer une cassure au sein du Sdf observable sous deux tendances. Les radicaux et les modérés.’Si Jean Michel Nitcheu n’occulte pas sa condamnation sévère contre le pouvoir en place, Joshua Osih semble plus flexible dans la critique du gouvernement. D’aucuns voient en leur opposition une volonté de prendre la tête du parti absent du chairman Ni John Fru Ndi en retraite politique.

Depuis l’avènement de la crise dans les régions du Nord-ouest et Sud- Ouest le Sdf a perdu l’essentiel de ses militants. L’interdiction par les séparatistes armés de tout meeting politique dans cette partie du pays a fait chuter le parti politique du premier opposant historique de Paul Biya. Plusieurs’craignent que la croissance des tendances à l’intérieur du parti le fragilise en mille morceaux comme il en est du cas de l’Union dès populations du Cameroun ( Upc ) de nos jours divisée et impuissante face à la montée des nouvelles formations politiques.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter