Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 12Article 573037

General News of Friday, 12 February 2021

Source: 237online.com

SCSI: Maurice Kamto a menti avoir saisi le cabinet Ernst and Young

Contrairement aux propos du promoteur de l’initiative survie Cameroun Survival initiative, dans l’une de ses récentes sorties, le cabinet Ernst and Young dit n’avoir reçu aucun mandat pour une mission en relation avec cette fameuse et fumeuse opération, qui fait tant jaser.

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), qui avait initié l’opération Survie-Cameroon-Survival-Initiative dans le cadre de la riposte contre la Covid-19, voulait rendre compte aux donateurs. Non satisfait du rapport d’audit produit par ACDB Consulting, il avait prétendu avoir sollicité le cabinet Ernst & Young. Ce dernier figurant parmi les quatre plus grands cabinets d’audit au monde.

SCSI_Maurice_Kamto_Cabinet_Ernst_And_Young

SCSI: voici comment Kamto veut mener la vie dure aux coupables de détournements

Avisé des querelles de clochers alimentées depuis quelques temps par ses adversaires politiques, le président élu Maurice Kamto, est monté au créneau mercredi 3 mars pour informer les Camerounais de ces dernières décisions relatives à l’audit des comptes de l’opération Survie Cameroon-Survival Initiative (SCSI), subséquent à la clôture fin décembre des activités de cette initiative qu’il avait lancée en avril de l’année dernière, au plus fort de la pandémie du coronavirus, au moment où les Camerounais se sentaient abandonnés par les autorités légales de leurs pays qui se complaisaient dans des détournements sulfureux et autres bassesses du genre faire croire que l’Etat achète un masque à 1300 francs Cfa au prix de gros pour le revendre plus cher au détail.

Il faut dire qu’en sa qualité d’initiateur de cette action de solidarité qui a permis aux Camerounais de se révéler –notamment aux yeux de ceux qui croyaient que les citoyens du pays de Um Nyobe avaient perdu tous leurs repères-, comme un peuple encore capable de sursaut national et surtout de solidarité, Maurice Kamto fait l’objet, depuis quelques semaines, des attaques sournoises sur les réseaux sociaux.

Ici, les adversaires de Maurice Kamto, affiliés au régime et à une certaine opposition… de l’opposition, qui n’ont toujours pas fait de révélation crédible sur ce qu’il est advenu de l’argent (des centaines de million) de l’”Opération Coup de cœur en faveur des Lions Indomptables” lors de la Coupe du Monde de football aux Etats-Unis en 1994, ont cru pouvoir accuser Maurice Kamto d’entretenir une opacité calculée au sujet de la gestion par ses amis et camarades des fonds recueillis par son initiative. Plus clairement, ces fonds mis à la disposition de l’initiative SCSI par les Camerounais du terroir, les Camerounais de la diaspora et les amis du Cameroun d’ici et d’ailleurs, ont été détournés, et le leader du MRC couvre l’arnaque en empêchant qu’un rapport d’audit pourtant commandé depuis plus de trois mois soit rendu public.

Evidemment, ces avanies contre un homme politique dont les procès en sorcellerie les mieux élaborées n’ont pas pu venir à bout, sont décochées compte non tenu de la détermination du souffre-douleur de fortune du régime et d’une certaine opposition à faire toute la lumière sur la manière dont ont été gérés les fonds de Survie Cameroon Survival Initiative.

#ctaText??# « La politique des boucs-émissaires ne développera pas le Cameroun » : Maurice Kamto confronte les nationalo-imposteurs à leurs responsabilités
Aussi n’est-on pas surpris de la montée au créneau mercredi de l’initiateur de cette plateforme qui a volé au secours des milliers de Camerounais au moment où ceux-ci désespéraient, pris en tenaille par la pandémie et une répression policière qui avait tourné à l’arnaque et dont on dit que les tenants avaient souhaité que le président Paul Biya décrétât l’Etat d’urgence pour qu’ils aient les coudées franches pour plumer les Camerounais et éliminer d’autres selon le degré de résistance à l’arnaque des uns et des autres.

Comme on peut le constater en lisant son message aux Camerounais, Maurice Kamto reste droit dans ses bottes et rassure les Camerounais que l’ère des “népotes” qui se partageaient indument entre eux les ressources publiques est révolue, et que si l’un quelconque de ceux à qui il a accordé sa confiance s’évertuait à s’écarter de l’orthodoxie gestionnaire dont son camp politique et lui se veulent les chantres, il le paiera de son humiliation par les voies de droit.

Au passage, le principal adversaire du président Biya à la dernière présidentielle de 2018 remet en cause la méthode de travail du cabinet ACDB Consulting qui fait état d’un écart de 330.000 Euros (216,4 millions F.CFA) « entre les chiffres affichés par les plateformes de collecte en ligne et le montant cumulé des sommes encaissées par les opérateurs Stripe et PayPal et reversées dans le compte bancaire de SCSI ».

Et pour bien montrer combien lui importe l’impératif de transparence, monsieur Kamto annonce le recrutement du cabinet Ernst & Young pour faire le travail inachevé de ACDB Consulting. Non sans promettre l’enfer à ceux qui se seraient amusés à prendre des libertés avec les fonds destinés à secourir des compatriotes mis en danger par la survenue de la Covid-19.

Ci-dessous, l’intégralité du message de l’homme politique préféré des Camerounais depuis 2018.

Mes chers compatriotes,
Chères donatrices,
Chères donatrices,
Chers donateurs,
Chers bénévoles de l’opération Survie-Cameroon-Survival-Initiative,
?
Je me réserve le droit d’initier, en temps utile, des procédures judiciaires appropriées en vue de défendre l’un quelconque des intérêts qui aurait été éventuellement mis en cause dans le cadre de l’opération SCSI, qu’il s’agisse de malversations alléguées ou d’une infraction de quelque autre nature tendant à compromettre l’intégrité de SCSI ou celle de toutes les personnes de bonne volonté qui se sont associées de bonne foi à ce projet, à ma demande.

Nul ne doit en effet oublier que l’initiative SCSI a permis de montrer le sens de la solidarité et de la générosité de notre peuple. SCSI a permis de donner la mesure de ce que nous, Camerounais et amis de notre pays, pouvons réaliser ensemble quand nous sommes unis autour d’une cause et mobilisés derrière un leadership légitime et inspirant confiance. Ensemble, nous avons pu porter à manifestation une dimension additionnelle du génie camerounais. Ensemble nous avons pu éveiller un esprit irrésistible qui est en mouvement, et projette sa lumière sur tout et sur tous. A ce propos, je tiens à redire toute ma gratitude à tous les donateurs, Camerounais et amis de notre pays qui ont répondu à notre appel et donné vie à SCSI.

Au risque d’être redondant, j’adresse une fois de plus, au président du comité de gestion de SCSI, mon frère Christian PENDA EKOKA, ma reconnaissance pour le sacrifice qu’il a consenti dans la conduite du programme humanitaire SCSI.

Ma reconnaissance va enfin à tous les soldats de la solidarité nationale qu’ont été les bénévoles de SCSI, au Cameroun et en diaspora, pour leur dévouement sans borne, souvent dans l’adversité, afin de donner plein effet à l’Initiative. Je vous rassure donc quant à ma détermination à veiller à ce que TOUTE LA LUMIERE – je dis bien TOUTE LA LUMIERE – soit faite et à tous les niveaux, sur tous les aspects de l’opération Survie-Cameroon-Survival-Initiative. Aucune personne ou entité, je dis bien AUCUNE, ne sera à l’abri des conséquences fâcheuses qui s’imposeraient. Je vous renouvelle mon engagement à vous rendre compte, le moment venu, dans le cadre du rapport moral que je vous soumettrais. D’ici là, je demande aux uns et aux autres de garder la sérénité, d’abandonner l’esprit de clocher, de controverse stérile et de ne pas se laisser distraire de l’essentiel. L’essentiel, c’est notre mission commune de bâtir un Cameroun nouveau. La réalisation de cette mission nous incombe à nous tous, collectivement et solidairement. Je ne vous trahirai point. Vidéo du message du Président Maurice KAMTO.

Maurice KAMTO,
Initiateur de SCSI – Survie Cameroon Survival Initiative
Yaoundé le 3 février 2020

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter