Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 29Article 523660

General News of Monday, 29 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Sérail: voici comment le Grand-Nord prépare l’après-Biya


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le jeu de la succession de Paul Biya à la tête de l’État du Cameroun se joue déjà sur les terrains du septentrion. Les fils de cette partie du pays ont lancé le 27 juin 2020, le «?Mouvement 10 millions de Nordistes?». Une initiative qui rappelle celle de Cabral Libii, le Mouvement onze millions de citoyens qui a encouragé la candidature de ce dernier à la présidentielle de 2018.

Le directeur de publication du trihebdomadaire L’œil du Sahel, Guibai Gatama a annoncé le 27 juin 2020, le lancement du «?Mouvement 10 millions de Nordistes?». Cette initiative, selon lui «?vise à promouvoir et à défendre les intérêts du Grand Nord dans un esprit républicain. Il est impérieux que chaque nordiste en fasse la promotion pour une appropriation collective de notre poids au Cameroun?», a-t-il formulé dans un message publié sur sa page Facebook.

Au moment où les premières réactions de contestation surgissent, classant ce projet dans le registre de «?repli identitaire?», risqué pour le vivre-ensemble au Cameroun, Mohamadou Bayero Fadil, militant du RDPC, l’une des voix les plus écoutées du septentrion, souligne à trait fort, l’influence que cette partie du pays peut jouer dans l’alternance politique.

Partant sur la base de la présidentielle d’octobre 2018, l’homme d’affaires estime que le Grand-Nord, s’il est uni, peut faire d’un homme, ou d’un de ses fils, le président de la République du Cameroun.

«?Vous avez vu les résultats de la dernière élection présidentielle, le candidat Paul Biya a gagné l’élection avec le score de 72 %. Sur les 72 %, 47 % viennent du septentrion… Nous voulons démontrer que le septentrion uni dans son ensemble peut, soit faire d’un homme Président de la République, soit faire d’un de ses fils Président de la République?», a formulé l’homme d’affaires au cours d’un entretien dans une chaine de télévision locale.

Voici l’argumentaire de Mohamadou Bayero Fadil sur l’initiative «?Mouvement 10 millions de Nordistes?».


Pour rappel, dans une interview accordée au quotidien Mutations en octobre 2019, Guibaï Gatama, parlant de l’alternance au Cameroun déclarait : « Je vais être honnête avec vous : si un nordiste venait à succéder, démocratiquement, à Paul Biya, cela ne me gênerait pas. Je serai heureux que le chef de l’État soit originaire des régions septentrionales. Le palais présidentiel n’est l’héritage de personne, ni d’une région, ni d’une religion, encore moins d’une ethnie ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter