Vous-êtes ici: AccueilInfos2018 02 08Article 432654

Opinions of Thursday, 8 February 2018

Journaliste: icicemac.com

Sérail: quand le dernier message de Marafa fait secouer Etoudi

C’est encore vrai lorsque Marafa Hamidou Yaya affirme que l’on peut enfermer le corps mais pas l’esprit.Son ressent « réveil », en est la parfaite illustration.Marafa Hamidou Yaya vient d’infliger une défaite cinglante à ceux qui pensait le déstabiliser par son incarcération car toujours sain d’esprit, il arrive à s’évader du carcan de sa cellule pour donner des sueurs froides au principal responsable de son incarcération.

Depuis la publication de sa dernière lettre dans la presse nationale et relayée sur les réseaux sociaux ,les citoyens camerounais et le monde entier ont été en face d’un message assez profond, et ont fait de constat de l’extrême clairvoyance de Marafa Hamidou Yaya sur les problèmes actuels du Cameroun et de sa capacité à les endiguer.

Ceci a été naturellement très mal accueilli par les pontes du régime et le ressent écho qu’en a fait Radio France Internationale (RFI) est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Selon nos informations Paul Biya aurait piqué une colère après avoir écouté RFI présenter Marafa Hamidou Yaya comme l’homme providentiel pour le Cameroun. Sur le champ les téléphones se mirent à crépiter et c’est ainsi que de la présidence de la république, des instructions fermes furent données à Jean-Baptiste Bokam afin qu’il durcisse les conditions de détentions, déjà inhumaines, de Marafa Hamidou Yaya.

En guise de représailles, le Droit de visite de Marafa a été supprimé. Ses avocats, ses deux enfants (Faycal et Aissatou Marafa) et certains membres de sa famille, n’ont pas pu le rencontrer au lendemain du traitement de sa communication par RFI. Plusieurs Camera de surveillances, et des brouilleurs de communication téléphonique ont été installés, les militaires affectés à sa garde quotidienne remplacés, les sorties dans la cour commune annulées.

Nous nous rendons compte que cette restriction des Droits auxquels Marafa Hamidou Yaya doit bénéficier est devenue quasi systématiquement la réponse du régime à chaque fois que Marafa Hamidou Yaya occupe l’espace médiatique et politique. Ceci a été constaté après la visite que lui avait rendue l’ambassadeur des USA Robert P Jackson, après ces interventions dans le journal « Le monde ».

Toutes ces agitations du régime ne viennent que confirmer la nature « politique » de la mise et du maintien en détention de Marafa Hamidou Yaya, malgré l’Avis de l’ONU recommandant au Cameroun la mise à terme de cette détention qui est de nature « arbitraire » et contre les principes des Droits de l’Homme signés et ratifies par le Cameroun.

Marafa Hamidou Yaya vient une fois de plus de donner l’occasion à son compatriote Issa Tchiroma Bakary d’organiser une nouvelle conférence de presse, puisqu’il est devenu systématique et même automatique pour ce dernier de réagir à chaque fois que Marafa prend la parole.