Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 08 05Article 612160

Actualités of Thursday, 5 August 2021

Source: www.camerounweb.com

Sérail: 'les Bamiléké au service de Biya sont des maudits et des hypocrites'

Paul Biya et ses proches play videoPaul Biya et ses proches

• Patrice Nouma dénonce l'hypocrisie de l'élite Bamiléké au service de Paul Biya

• A l'en croire, l'élite Bami a délaissé ses causes au service d'un régime appelé à disparaître


• En ce moment, les valeurs de la région de l'Ouest sont foulées au pied, soutient Nouma



Ils sont nombreux les cadres Bamiléké au service de Paul Biya dans le sérail Camerounais. Leur rôle, protéger le Lion des attaques de leurs frères Bamiléké contre le régime Biya. Ils n'aident en rien l'élite bami encore moins sa révolution, soutient Patrice Nouma, ex-garde du corps de Chantal Biya.

Pour l'ex officier de l'armée, les Bamiléké dans le sérail sont les pires bandits, maudits et hyprocrites du Cameroun. Ils ont souillé dit-il, le nom de Ernest Wandjié et autres valeureux hommes de la culture Bamiléké qu'ils ont foulé au pied.

Etant de grands hommes d'affaires et des milliardaires de l'Ouest, ils sont accusés de financer Paul Biya et son régime durant plus de 30 ans en soutenant le faux.

Malheureusement, dénonce Patrice Nouma, les fils et filles Bamiléké ne sont pas pris en compte lors des nominations à des postes stratégiques du pays. Il a listé le nom de ces grandes centres d'administration qui sont occupées par les hommes Beti.










Le secret de Nkuete, c’est qu’il ne cherche pas à apparaître comme le plus puissant, explique l’un de ses collaborateurs. Il doit tout à Paul Biya, il est sa vigie. Mais il sait aussi qui d’autre il doit respecter dans l’appareil d’État.

Cela fait quatre décennies que le discret Jean Nkuete chemine au côté de Paul Biya. Relais du chef de l’État auprès des milieux d’affaires bamilékés



Patron du RDPC depuis 2011, c’est une nouvelle fois ce Bamiléké de 76 ans


Dans cette vidéo, l'analyste économique et politique s'en est pris au régime de Yaoundé qu'il accuse d'avoir étouffé toutes les contestations politiques des populations, notamment des anglophones et des Bamiléké.

«Nous avons signé un contrat. Pour l’instant celui-ci n’a pas été résilié. Mais ils m’ont demandé depuis deux semaines de ne plus venir», a déclaré Essomba à nos confrère de la chaîne Mediatude dimanche dernier.

La rédaction de CamerounWeb a décidé de creuser encore un peu pour en savoir davantage sur l'absence de Dieudonné Essomba. Nous apprenons qu'actuellement, il y a un projet de recrutement d'un nouveau consultant à Vision4.

Ci-dessous la vidéo de Essomba qui a mis fin à sa collaboration avec Vision4.

Rejoignez notre newsletter!