Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 25Article 558176

General News of Wednesday, 25 November 2020

Source: www.camerounweb.com

Sérail: le silence de Biya 'traumatise' Emmanuel Macron, l'Elysée à bout d'Etoudi

C'est l'analyse faite par le journaliste très proche du régime Biya, Bertin Metsengue. Il explique comment Emmanuel Macron use des subterfuges pour 'dealer'avec le régime camerounais. Le silence de Paul Biya sur les recommandations de la France dans la gestion des crises qui secouent le pays, irrite le numéro 1 français. Dans une interview accordée à Jeuneafrique, il a réitéré l'appel à Biya de pacifier le pays. Un appel qui n'a pas fait réagir d'un pouce le régime. Lecture!


Le jeune président français, Emmanuel Macron a encore une fois de plus provoqué le peuple camerounais dimanche dernier lors d’une interview accordée au Magazine tunisien Jeunafrique après son grand « n’importe quoi » du 25 fevrier dernier . Au cour de celle-ci, il appelle son homologue camerounais à « de gestes d’ouverture ». Alors que l’opinion Africaine assiste avec satisfaction à l’émancipation du Cameroun et ses distances vis-à-vis de la France à qui il accuse d’exploitation servile et d’ingérence dans ses affaires internes.

La France, Un Etat à genou!
L’hexagone vit des moments particulièrement difficiles de son histoire. Il est vrai que ce pays est en récession économique depuis 40 ans déjà mais celle-ci était masquée et diluée par la coopération qu’elle entretien avec plusieurs Etats africains. Mais plus spécifiquement, 15 Etats ayant en commun une monnaie coloniale française (FCFA) qui a juste été actualisée dans la forme dans les années 60 au lendemain des indépendances de ces pays. Avec l’émancipation de certains de ces pays notamment le Cameroun, l’économie de ce pays de l’UE commence sérieusement à en pâtir et bonjour les crises sociales. Le Mandat de Emmanuel Macron est entaché d’une implosion sociale plus ou moins silencieuse. Si plusieurs corps sociaux sont en grève, la plus illustrative est celle des gilets jaunes qui dure déjà plus de 18 mois et qui a déjà fait une vingtaine de morts, et d’importants dégâts matériels. Cela nait du fait qu’avec l’émancipation de plusieurs pays jadis sous le contrôle de l’Elysée, le pays est obligé de se tourner vers ses propres ressources mais celles-ci ne sont pas susceptible de maintenir son niveau de vie en temps que 7ème économie du monde. Jadis dans une position de monopole en Afrique, la France subit une concurrence féroce de nos jour dans le continent Noir avec l’entrée en jeu des pays comme la Chine, premier partenaire économique du Cameroun, la Turquie, la Russie , l’Inde et bien d’autres désormais présent sur le sol africain .

La Covid 19 dévoile le vrai visage de la France
A une certaine époque, les pays africains prenaient pour modèle la France. C’était pour eux un Etat exemplaire, chaque Etat voulait ressembler à l’hexagone. Certaines capitales se faisaient même appeler « petit paris » . Jusqu’à ce que la Covid arrive et dévoile la fragilité de ses institutions face à une menace sécuritaire de grande ampleur. En 5 mois, plus de 50000 morts seulement à cause de la COVID. L’inexpérience de ce jeune président de 41 ans a en est à l’origine. Il a passé la majorité de son temps à discourir comme s’il suffisait de discourir pour avoir la solution. Que des discours sans aucune mesure forte susceptible d’épargner la pauvre population française visiblement apeurée par cette pandémie. Et ça recommence. 250 morts, 312 morts tous les jours depuis plusieurs jours maintenant mais Emmanuel Macron ,de son coté a le temps de s’occuper de la politique interne d’un pays comme le Cameroun, Etat moderne qui a su agresser la pandémie dès ses débuts avec des chiffres de 94% du taux de guérison et moins de 2% du taux de mortalité.

POURQUOI BIYA EST UN PROBLEME POUR L’ELYSEE ?
Pour les pseudos démocrates, la longévité en Afrique est un problème même si ceux-ci exaltent la longévité de Meckel en Allemagne pays le plus riche d’Europe. Néanmoins le peuple camerounais maitre de son destin a choisi de maintenir Paul Biya actuel président du Cameroun depuis 38 ans au pouvoir. Les premières nations de ce pays dès son accession à la magistrature suprême lui ont confié une mission : l’Indépendance total et la modernisation du Cameroun dans l’unité. Dès lors, l’homme du 06 Novembre savait bien ce qui l’attendait quand on a en face un Etat visiblement prédateur à l’égard des autres Etats fragiles. Il a choisi de ne pas passer à l’affront mais de le neutraliser dans ses propres règles.

Il a donc convié son peuple à « serrer la ceinture » pour en sortir de cette servitude imposée par ces accords serviles jusqu’à leur échec. Dès lors que l’une était arrivée à expiration il ne la renouvelait plus. L’Elysée a pendant un temps lâché prise, pour attendre l’alternance de 2011 afin de placer un pantin avide de pouvoir.

Hélas , le peuple Camerounais va lancer des motions de soutiens et demander dès 2008, la modification de la Constitution pour permettre à l’homme providentielle d’achever sa mission. Cela va passer comme une lettre à la poste malgré l’instrumentalisation de quelques « apprentis sorciers » visiblement financés par « la mère-patrie ». La France décide donc de semer le chaos au Cameroun en imposant au pays une milice de 5000 hommes (Boko Haram) entrainée par ses mercenaires. En 2014, le pays va entrer en guerre et en 2016 son armée va enrayer la menace française non sans appréhender beaucoup de ses instructeurs dans les rangs de cette nébuleuse. Rien n’y fait le Sous traitant visiblement dépassé passe le témoin au maitre. L’oncle Sam venu évaluer les capacités de défense du Cameroun en 2016 par l’envoie de 300 marines a opté pour l’attaquer sur le flanc méridional avec la crise « anglophone ».

Tout ceci vise à empêcher à Paul Biya d’abroger l’accord inique du FCFA ouvrant ainsi la porte à l’émergence d’une communauté monétaire économique africaine élargi à une trentaine de pays. Cela ne fera pas les affaire ni de l’euro encore moins du dollar. En clair, pour l’occident c’est inacceptable de laisser faire cela. Mais c’est trop tard. Paul Biya en a décidé. Nous l’avons déjà longuement expliqué. Tout coup de force au Cameroun entrainera un affrontement militaire de plusieurs puissances nucléaires notamment, la France , les USA contre la Chine et la Russie. Il est à noter que les deux ont déjà chacun une base militaire sur sol africain. Le 26 Décembre 2020 c’est dans un mois et 1 jour. Le peuple camerounais y est presque !

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter