Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 29Article 564671

General News of Tuesday, 29 December 2020

Source: Actu Cameroun

Sérail: comme Kamto et Fru Ndi, Célestin Djamen est enfin devenu président

Démissionnaire du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), le leader politique est actuellement en tournée dans le Grand Nord Cameroun. Plusieurs analystes politiques affirment qu’il veut mettre sur pied, sa propre formation politique.

Cela fait près de deux semaines maintenant, que Célestin Djamen démissionnait du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), le temps d’une conférence de presse à Douala. L’ancien cadre du Mrc avait par la suite annoncé une grande tournée dans le Grand Nord Cameroun, pour dit-on présenter au grand public certaines personnes qui ont démissionné du parti de Maurice Kamto.

Sur des images qui circulent sur la toile camerounaise, plusieurs analystes politiques affirment que Célestin Djamen depuis sa démission a désormais une posture de président de parti politique. « Au pays où tout homme politique se croit roi, comme Kamto et Fru Ndi, Djamen aussi est enfin devenu président. Son Excellence Célestin Djamen! Pourquoi pas lui ? », écrit dans une sortie Patrice Nganang, écrivain camerounais.


Bibou Nissack

« Kamto, ancien ministre de Biya, est « leader de l’opposition » de nom, possible uniquement au Cameroun, c.-à-d. sans que son parti le Mrc n’aie aucun sénateur, aucun député, aucun représentant régional, aucun conseiller municipal, rien du tout. De temps en temps vu que son « porte-parole » Bibou Nissack est au ngata, il poste lui-même un truc sur Facebook sinon rien du tout », ajoute l’écrivain.

« Fru Ndi est président de son parti, le Sdf, à vie, de toute sa misérable vie, il n’a jamais eu de poste électif, et sans l’assistance de Biya, il n’aurait aucun député et aucun sénateur et aucun conseiller municipal et autres lui aussi, vu que sa base le NoSo a appliqué le zéro vote à 100%. Biya nomme Djamen lui aussi aujourd’hui comme Momo hier, tous ceux qui rient soudain vont changer d’attitude. Chacun est leader politique dans sa tête », conclut Patrice Nganang.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter