Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 20Article 542893

General News of Sunday, 20 September 2020

Source: camerounliberty.net

Sérail: au Cameroun, après Paul Biya c'est Louis Paul Motazé

Président du comité de pilotage du projet de fer de Mbalam, Louis Paul Motaze en 10 ans n'a pas trouvé un seul partenaire minier. Il est au cœur du système Biya contrôlé par l'élite Bulu au détriment des camerounais y compris les populations du Sud.

Président du comité de pilotage du port de Kribi gigantesque éléphant blanc.
Président du conseil d'administration d'hydromekin qui a déjà englouti plus de 100 milliards pour une finalité de 10 mégawatts et qui depuis dix ans n'est pas prêt. Notons qu'il est l'un des plus gros bénéficiaires des indemnisations ayant revendu les terres arrachées à vil prix aux populations.

Président de CAM DTV projet pour la télévision numérique, Motaze et son cousin Bulu, Ondoua Ella ont pulvérisé 110 milliards pour enfin essuyer un échec chaotique. Le projet est désormais aux oubliettes.

PCA de l'usine des tracteurs d'Ebolowa, le projet a fait disparaitre plus de 18 milliards de FCFA, un prêt indien.

Au-dessus de tous ces attributs de président, il est ministre des finances.
Ailleurs, on dira ministre vaut rien. Au Cameroun il est fidèle de Biya et arroseur des médias, il à la caisse et perpétue l'hégémonie Bulu dans l'administration.

Ne parlons pas des agropoles ou il a remis officiellement les chèques de plus de 22 milliards aux amis pour les unités de transformations fans l'agroindustrie, le pays importe aujourd’hui plus que jamais.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter