Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 15Article 556003

General News of Sunday, 15 November 2020

Source: lavoixdesdecideurs.biz

Sérail: Grégoire Owona chassé à la levée de corps de la sœur aînée de Paul Biya

Selon une source proche de la famille présidentielle, le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale aurait été chassé à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé pendant que d’autres ministres s’apprêtaient à prendre part au parlement, au lancement des travaux de la 3è et dernière session ordinaire de l’année législative 2020, consacrée à l’examen et à l’adoption du budget de l’Etat du Cameroun pour le compte de l’exercice 2021.


Plusieurs ministres au Cameroun ont perdu la notion de priorité. Parfois, ils accordent plus d’importance à des choses viles, rien à avoir avec l’accomplissement de son cahier de charge. Ils sont adeptes du m’as-tu vu et de la récupération politique.


A la moindre occasion, ils se présentent comme les ouvriers de la première heure. Pourtant, les Saintes écritures font savoir que le maitre a donné le même salaire aux ouvriers de la dernière heure.

Le ministre Grégoire Owona semble n’a pas lu cette partie de la Bible. S’il l’avait lu, il ne se serait pas précipité le 12 novembre dernier à prendre part à la levée de corps de la sœur ainée du Chef de l’Etat à la morgue de l’hôpital général de Yaoundé. Notre source fait savoir que le ministre aurait fait face à un refus catégorique de la Sécurité présidentielle d’avoir accès sur le site du triste événement.

Une autre source fait savoir que le personnel de la sécurité présidentielle aurait reçu les ordres de ne laisser accès qu’aux personnalités invités. Le Chef de l’Etat qui tient à voir ses ministres travailler en plein temps, n’aurait pas souhaité la présence de la majorité des membres gouvernement à cette levée. Notre source de la famille présidentielle a d’ailleurs fait remarquer le Président Paul Biya aime bien procéder aux levées de corps de ses proches le jeudi car, il n’apprécierait pas les attroupements. Il serait hostile en ces moments précis à la présence des membres du gouvernement qui pour lui, sont censés être au travail. Dans cette logique, même les enterrements au village à Mvomeka’a se feraient le vendredi et non samedi.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter