Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 04Article 600211

General News of Friday, 4 June 2021

Source: Info Matin n°879

Sérail: Fame Ndongo dans le viseur d’un cabinet noir

Fame Ndongo , ministre des Enseignements supérieurs Fame Ndongo , ministre des Enseignements supérieurs

La nouvelle trouvaille de ces apprentis menteurs est que le Minesup est détenteur de plusieurs immeubles meublés, à Yaoundé.
Le Chancelier des Ordres académiques est sous les feux des projeteurs, ces derniers temps. Tantôt, il est présenté comme un sérieux candidat à la présidentielle de 2025 par un comité de soutien, tantôt on parle de problème de mutation matrimoniale avec son épouse. La dernière carte du complot est cette histoire de cité appartenant à son épouse qui aurait été vendue à 180 millions de Fcfa. Ayant été saisie de l’affaire, notre rédaction s’est rendue sur place, pour puiser plus de précisions. Un locataire de la cité filmée et ayant requis l’anonymat fait savoir que l’édifice en question n’appartient pas à l’épouse du ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur.

«Les gens font dans l’amalgame. La cité en image là n’appartient pas à l’épouse du Professeur Jacques Fame Ndongo. Certaines personnes tapies dans l’ombre tentent par des manoeuvres subversives de lui mettre des bâtons dans les roues. Manquant d’arguments, l’affaire de la cité en vente n’est rien d’autre qu’un galop d’essai visant à ternir l’image du Prof», explique notre interlocuteur.



Pour lui, puisque le ridicule ne surprend pas, il ne serait pas surprenant dans cette campagne de désinformation, de tomber dans les prochains jours sur des photos (une quizaine au total) des immeubles filmés non seulement à Odza à Yaoundé, mais également dans la métropole économique camerounaise, et attribués au chef de village de Nkolandom. Ces nombreuses photos balancées sur les réseaux sociaux auront alors pour but de créer le doute et salir M. Fame Ndongo.





Bis repetita. Il y a quelques semaines, le ministre d’Etat Fame Ndongo meublait la Une des journaux, pour avoir, dit-on, été esté en justice dans une affaire de mutation matrimoniale. Tout recoupement fait, le couple Eame Ndongo ne traverse ni une tempête conjugale, ni un séisme légal. Il se porte plutôt bien. « Monsieur le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur ne fait l’objet d’aucune.citation judiciaire ou de quelques convocations depuis un prétoire de la République.


Bien plus, le couple mène une paisible vie sociale et professionnelle à la très grande satisfaction du président de la République qui continue de lui renouveler sa Très Haute confiance qui s’origine dans son impérium régalien approuvé par le peuple camerounais lors du scrutin présidentiel du 9 octobre 2018 (71,28 % de voix pour plus de 3,5 millions de votants), pour une nouvelle mandature constitutionnelle de 7 ans renouvelables, car il est le candidat statutaire du RDPC dans toutes les élections présidentielles», précise à cet effet, le chef de la cellule de communication du ministère de l’Enseignement supérieur, Jean Paul Mbia.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter