Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 19Article 556777

Actualités Régionales of Thursday, 19 November 2020

Source: camer

Sérail: Atanga Nji, 'le guerrier de Biya' ouvre un autre front de guerre au Nord du Cameroun

Le ministre de l’administration territoriale, Paul Atanga Ndji a rendu public un communiqué interdisant le mouvement 10 millions de Nordistes. Au moment où il prescrit des mesures de sécurité aux gouverneurs. Sur le sujet, La presse est dubitative.

Le Mouvement 10 millions de Nordistes a été lancé sur son compte facebook le 27 juin 2020 par Le Directeur de Publication (DP) de L'Œil du Sahel Guibai Gatama, lui-même originaire du Nord Cameroun. Apres cette sortie des fonts baptismaux, Les réactions n'ont pas tardé à se faire savoir. Les avis étaient certes divergents, mais semblaient parallèlement avoir l'approbation de quelques élites et ressortissants du septentrion. Journaliste traitant en général de l'information venu de ces trois régions (Adamaoua, Nord, Extrême-Nord) du Cameroun, le DP a notamment assuré que cette initiative est apolitique et vise à promouvoir les intérêts du grand Nord ceci dans un esprit républicain. Malgré cela, l’on a estimé que, sans se prétendre être un instrument politique, vise à mettre en exergue les doléances et prévenir les maux et attentes venant du Septentrion camerounais.



Il n’en fallait pas plus pour que, 5 mois après ce lancement, à l’occasion de la traditionnelle conférence annuelle des gouverneurs des régions la raison-prétexte soit trouvée. Aussi, à l’occasion des Régionales et fêtes de fin d’année:«Atanga Nji prescrit plus de mesures de sécurité aux gouverneurs». Pour le journal Le Soir paraissant à Yaoundé, Cette prescription a été donnée lors de la deuxième conférence semestrielle des gouverneurs des 10 régions du pays présidée par le Ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji à Yaoundé. Ladite conférence s’est déroulée du 15 au 17 novembre 2020 à l’Hôtel de ville de Yaoundé. Au cœur de cette importante assise, les élections régionales et les fêtes de fin d’année qui parmi d’autres préoccupations ont meublé cette deuxième conférence semestrielle des gouverneurs.

Cette prescription a-t-elle guidé le ministre à produire un communiqué d’interdiction de mouvement 10 millions de nordistes ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il que pour le journal Info Matin «Dix millions de nordistes, c’est fini!». Le ministre de l’Administration territoriale, dans un communiqué rendu public hier, met un terme au mouvement dont Guibai Gatama est le porte-parole. Le Minat estime également que ledit mouvement n’ayant aucune existence légale, mène des activités « divionnistes » pour le Cameroun.

On le sait bien, depuis 2016, le Cameroun vit des troubles politico-sociaux dans sa partie anglophone. Aussi bien que les assauts du Boko Haram dans le septentrion. Ajouté à la crise politique issue de l’élection présidentielle d’octobre 2018. Cette autre interdiction ne risque-t-elle pas d’exacerber les tensions pour ouvrir un autre front de contestation ?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter