Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 28Article 544813

General News of Monday, 28 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Séquestration de Kamto : le RDPC dévoile (enfin) ses véritables motifs

Les jours passent et la séquestration de Maurice Kamto à son domicile devient un souci pour le régime de Biya. En effet aucune décision d’un juge n’a été notifiée au président du MRC qui s’est vu assigné en résidence surveillé depuis le 21 septembre. Pour se dédouaner le RDPC évoque l’intention de Maurice Kamto de donner « un mot d’ordre ».

Le projet serait tué dans l’œuf par la force de l’ordre qui ont empêché ce dernier d’entrer en contact avec les conducteurs de taxi moto qui s’étaient donnés rendez-vous à son domicile.


« Des informations fiables faisaient état qu'un certain nombre de personnes se dirigeait vers le leader du MRC aux environs de 4h avec du matériel lourd, un matériel véritablement lourd. Heureusement par la prévoyance des forces de l’ordre, tout cela a été dissipé. On s'est posé la question, pourquoi ils se dirigeaient vers là. Ils sont allés prendre le mot d'ordre et prendre un certain nombre d'orientations stratégiques pour pouvoir agir. N'eut été la prévoyance de l'armée, certaines entreprises seraient déjà saccagées », a déclaré André Luther Meka dans l’émission Droit de Réponse sur Equinoxe Tv.


Ce développement a valu au représentant du RDPC plus d’une dizaine de minutes de cours de droit et d’humiliation. Interrogé sur le fait qu’aucune arme n’a été présentée par les forces de l’ordre comme objet saisi chez les jeunes qui étaient devant le domicile de Kamto, Meka estime que l’expression « matériel lourd » ne signifie pas forcément arme mais qu’il peut aussi s’agir d’un « marteau ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter