Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 20Article 550366

General News of Tuesday, 20 October 2020

Source: www.camerounweb.com

Séquestration de Kamto : clash entre Ferdinand Ngoh Ngoh et Laurent Esso (Direct)

Le climat est tendu dans le sérail. Selon les révélations de l’activiste El Che Nou, plus rien ne va entre le ministre de la justice Laurent Esso et le secrétaire général de la présidence de la RépubliqueFerdinand Ngoh Ngoh. Les deux personnalités n’arrivent pas à accorder leur violon sur le projet de séquestration de Maurice Kamto. Face aux pressions internationales, le leader du MRC pourrait être libéré dans les prochaines heures selon notre source.



Ngoh Ngoh au cœur de plusieurs scandales


L'activiste camerounais Nzui Manto a publié une série de photos d'une villa qu'il attribue au ministre secrétaire général de la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh. L'immeuble située dans l'Etat de New York serait acheté par le ministre en 2014 à 390 720 000 francs CFA. Il serait habité actuellement par sa fille.


Ferdinand Ngoh Ngoh et les scandales


Les scandales sexuels au Palais de l’Unité deviennent récurrents. Après les troublantes révélations sur les relations extra-conjugales qu’entretiendrait MVONDO Ayolo le directeur du cabinet civil de la présidence de la République avec l’écrivaine à polémique Calixthe Beyala, c’est le tour du Secrétaire général de la présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh d’être exposé par le lanceur d’alertes Patrice Nouma.


Selon les révélations de ce dernier (qui a par ailleurs produit une vingtaine de photos pour appuyer ses dires), l’argent du contribuable camerounais et régulièrement détourné par le secrétaire général de la présidence pour assouvir les caprices de Raissa, une maitresse présentée comme une prostituée de luxe. C’est elle qui, Selon Patrice Nouma, ordonne les décaissements à Etoudi. Le couple illégitime userait de la signature du président de la République pour réaliser leur fantasme les plus fous. Voiture de plus, palais, boutique de luxe, voyage en classe affaire, Raissa aurait tout ce qui lui passerait par la tête.


Les largesses de Ferdinang Ngoh Ngoh profitent également à la famille de sa maitresse de luxe. Le petit frère de Raissa aurait été, selon Patrice Nouma, favorisé à l’Enam où il serait sorti inspecteur des finances.


« Pour ne pas être du reste, pendant que vos enfants souffrent à aller à l’école, étudier à la bougie, pour finir en BendSkinneurs, Call-Boxeurs, BayamSellam, Raïssa par un coup de rein secret dont la vibration est arrivée jusqu’à la main de Ferdinad Ngoh Ngoh, a propulsé son frère cadet à l’ENAM d’où il en est sorti inspecteur des finances, pas moins que çà. Notre argent est déjà visé avant même que ne sachions qui va nous étrangler prochainement. Allons-nous laisser prospérer cette pagaille de la chose publique, Notre chose ? Ça suffit maintenant ! », explique Patrice Nouma.


CamerounWeb vous propose un extrait des révélations de Patrice Nouma

GROSSES CYLINDREE : Pendant que vos enfants et vous marchez à pieds sur des tessons de bouteilles, et sous l’effroyable poussière ou boue de Yaoundé, Raïssa roule en Porsche cayenne climatisée. A l’écart et bien loin de la boue, du soleil, de la pluie qui vous empêchent de vaquer paisiblement à vos occupations. Vous faîtes des efforts, payez des impôts et taxes quotidiennes, elle en récolte les fruits en ne bougeant rien d’autre que le phallus de la signature de son tendre Ferdinand depuis 07 ans en sa qualité de concubine en chef. Elle confie d’ailleurs à ses proches qu’elle sera la prochaine première dame.

BOUTIQUE DE LUXE : si vous n’avez pas de place pour un comptoir au marché central ou encore au marché de New-Bell, sachez que pendant votre galère et qu’on vous chasse et déloge quotidiennement, malgré la taxe payée tous les jours, Raïssa gère tranquillement sa boutique de vêtements de luxe à proximité de Sonel Nlongkak, route de Bastos. Oui, oui, vous connaissez cet établissement. Il devrait plutôt porter le luxueux nom de BOUTIQUE DE LA SIGNATURE PRESIDENTIELLE. Et chaque Camerounais devrait aller s’y approvisionner gracieusement, librement et gratuitement. C’est votre argent, donc votre boutique.

VILLA HOLLYWOODIENNE: Alors que vos terres sont arrachées, vos maisons condamnées à la démolition, grâce à l’effet de la Signature Présidentielle, Raïssa vit au calme et dort dans un Duplex Hollywoodien marbré, construit avec de l’argent publique grâce à …….votre signature, mes Frères et Sœurs. Vous trouverez ci-dessous la photo de son palais. Que dis-je, la photo du palais que le CCT revendique en votre nom. Le genre de palais dans lequel tout Camerounais devrait loger dignement. Le Cameroun est un pays riche et peut rendre le logement social possible et accessible. Hélas, la signature, votre signature déléguée à un individu, qui préfère vous spolier et nantir une prostituée. Le même individu qui vous a privé de la CAN. Disons STOP !

ENAM : Finalement, cette école devrait être dissoute. Car, il apparaît qu’elle ne construit que les futurs voleurs et non serviteurs du peuple, sur la base de cooptations facilitées et à l’avantage des proches de ceux qui devraient servir le peuple et qui préfèrent se servir.

Pour ne pas être du reste, pendant que vos enfants souffrent à aller à l’école, étudier à la bougie, pour finir en BendSkinneurs, Call-Boxeurs, BayamSellam, Raïssa par un coup de rein secret dont la vibration est arrivée jusqu’à la main de Ferdinad Ngoh Ngoh, a propulsé son frère cadet à l’ENAM d’où il en est sorti inspecteur des finances, pas moins que çà. Notre argent est déjà visé avant même que ne sachions qui va nous étrangler prochainement. Allons-nous laisser prospérer cette pagaille de la chose publique, Notre chose ? Ça suffit maintenant !

DETOURNEMENTS; Raïssa a parfaitement le droit de rêver d’être la future première dame. Elle ne sera pas accusée de détournement de mineur (Quoi qu’à l’observation de la dérive financière relevant de la prédation des fonds publics, nous pouvons nous poser de sérieuses questions sur la maturité psychologique de l’homme qui détient la signature du Cameroun). D’ailleurs les promesses de divorce avec son épouse légitime qui lui sont faites par Ferdinand, d’après les conversations relevant de leurs échanges téléphoniques, confortent cette aspiration en consolidant son rêve de devenir la première des Camerounaises, comme elle le confie à ses confidentes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter