Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 05Article 571498

General News of Friday, 5 February 2021

Source: Cameroon Info

Sécurité privée: Paul Biya agrée quatre nouvelles sociétés de gardiennage

Le chef de l’Etat a signé quatre décrets à cet effet le 4 février 2021.
Cameroonian Security Agency (CASA), Société africaine de contrôle et de protection (SACOP), Security Protect Plus et Protec Security sont les quatre nouvelles sociétés de gardiennage agréées. Elles le sont à la faveur de quatre décrets signés le 4 février 2021 par le président de la République, Paul Biya. L’on ne sait pas si ces entreprises exerçaient déjà avant d’obtenir leurs agréments. Car d’après le ministère de l’Administration Territoriale (MINAT), plusieurs structures de gardiennage évoluent dans l’illégalité.

En effet, un recensement initié en 2015 par le MINAT a révélé que seules 9 structures de gardiennage étaient agréées dans tout le pays. 32 structures se prévalaient de l’avis conforme pour exercer sans agrément. Ce recensement avait pour objectif de permettre l’application de la loi du 23 décembre 2014 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 10 septembre 1997 relative aux activités privées de gardiennage.

La nouvelle loi définit l’activité de gardiennage comme «toute activité qui consiste à fournir aux personnes physiques et morales contre rémunération de façon permanente, exceptionnelle ou discontinue, des services ayant pour objet la garde des biens meubles, immeubles ainsi que la protection des personnes liées directement ou indirectement à ces biens». L’escorte et la protection des personnalités, le gardiennage d’individu à individu, le transport des fonds sont des activités exclues de cette définition.

La loi crée une commission interministérielle chargée de l’examen des demandes d’agrément et du suivi des activités de gardiennage et prévoit des sanctions à l’endroit de ceux qui exercent sans agrément. Cette commission émet désormais un avis «consultatif» sur les demandes et non plus «conforme» comme par le passé. L’autorisation d’exercer étant dévolue au chef de l’Etat.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter