Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 09Article 617878

Actualités of Thursday, 9 September 2021

Source: www.camerounweb.com

Sécurité: le pouvoir de Yaoundé forme ses Commandos

Les éléments de l'armée formée par les soldats français (Archives) play videoLes éléments de l'armée formée par les soldats français (Archives)

• Les nouvelles recrues de l'armée en pleine formation

•Les futurs soldats du BIR sont soumis à de rudes épreuves

• Découvrez le vrai visage du Bataillon d’intervention rapide



Ils sont près de 2200 nouvelles recrues des forces spéciales de l'armée camerounaise reconnues par le ministère de la Défense. Ils ont été choisi suite à un recrutement spécial de 2200 commandos d'élite au profit des Bataillons d'Intervention Rapide (BIR) pour mieux informer

Dans le cadre de leur formation, les nouvelles recrues des forces spéciales ont entrepris une marche commando de 400 Km à exécuter en 11 jours. Les futurs soldats de Bataillon d’intervention rapide (BIR) qui sont soumis à de rudes épreuves, sont partis de la base du BIR de Man O’ War Bay à Limbe, dans la région du Sud-Ouest. Ils vont d'abord démarrer à Mutengene, soit une marche de 35 km effectuée en 10h de temps.

Créé en 1999 et composé de près de 5 000 hommes, le Bataillon d’intervention rapide (BIR), est considéré comme la force la mieux équipée et entraînée du Cameroun. Doté d’un matériel de guerre polyvalent et d’une formation hautement rigoureuse, le BIR joue un rôle majeur dans la défense du territoire.

Les interventions sont diversifiées: mer, terre, air. Le BIR est toujours au service de la nation et répond aux besoins de la population. Le BIR assiste, veille et soigne. Le BIR protège et défend le territoire.

Ce corps est accusé par les populations anglophones, de plusieurs exactions notamment des exécutions sommaires. Au-delà des critique qu’il essuie, le BIR met ses compétences au services des Camerounais comme le témoignent ces images.

Rejoignez notre newsletter!