Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 17Article 542320

Politique of Thursday, 17 September 2020

Source: marhaba-cameroun.info

Roméo Dika, l’incompris du RDPC

Après sa démission du RDPC, Roméo Dika est au centre de l’actualité, il reçoit des flèches de ses anciens alliés. Autrefois, thuriféraire et laudateur du parti au pouvoir, aujourd’hui il voue aux gémonies son ancienne formation politique, apostrophant le chef de l’État comme un vulgaire personnage, hier crtv web a fait une communication ciblée en invitant son ex épouse Chantal Ayissi, le but était de peindre son image sur un tableau fait de malhonnêteté et de banditisme. Dès lors, la question qui nous taraude l’esprit est celle de savoir, Romeo Dika peut-il s’en sortir après sa démission du RDPC?

Roméo Dika était de tous les combats dans le RDPC, musicien, il a fait valoir son art et son relationnel au service du parti au pouvoir. Aux côtés de l’ancien SG du RDPC Charles Doumba, l’auteur de la chanson à succès «Le mari de ma femme» a fait ses classes en politique et à l’époque, il faisait des louanges à Paul Biya. Contre toute attente, en cette année 2020, il a décidé de quitter le navire de ce parti, arguant qu’il a été victime de la méchanceté des pontes du régime.

Roméo Dika l’incompris du RDPC ?

Sa démission au sein du parti de Paul Biya se profilait à l’horizon au regard de ses sorties médiatiques, sur sa radio ”La radio des artistes», il évoquait déjà les nombreuses injustices dont il a été victime. «Je réclame plusieurs millions de FCFA au RDPC, j’ai mis mon argent et mon matériel de sonorisation au service de ce parti, jusqu’à présent, je n’ai pas été payé, il y’a que des méchants qui gravitent autour de Paul Biya », plus grave encore, il a accusé le SG adjoint à la communication du RDPC Grégoire Owona de vouloir entretenir des rapports sexuels avec lui. «Le ministre Owona voulait coucher avec moi afin de régler ma facture moi j’ai refusé, je ne suis pas adepte de ces pratiques homosexuelles.» a dit Roméo Dika. Frustré et incompris, aujourd’hui, il est l’un des pires ennemis de ce parti .De manière implicite, il a annoncé son intention de vouloir rejoindre le MRC afin de mettre un terme au magistère de Paul Biya.

La réponse du RDPC

Après les propos de Roméo Dika, la machine s’est mise en branle afin de répondre à ce dernier, ce mercredi 16 septembre, la crtv via sa plateforme numérique a organisé un direct avec l’ex épouse de ce dernier pour présenter aux camerounais «le vrai visage » de Roméo Dika .Sans forme de protocole, Chantal Ayissi a asséné des critiques virulentes à son ancien mari. « Romeo ne travaille pas pour rien. Il insulte tout le monde. Il dénigre tout le monde. Comment Roméo a fait pour avoir accès aux personnalités (…) c’est grâce à la première dame. (…) il a failli aller en prison à cause des fausses signatures pour un concert d’Alpha Blondy. Il m’a foutu dans la merde. C’est quelqu’un qui manigance, qui manipule et qui est ingrat. C’est mama Rosette et Christophe Ndoumba qui ont donné les entrées à Roméo. Quand j’entends les conneries qu’il raconte, il y a des limites”.». À l’aune de ses propos, l’on a pu apercevoir, une volonté manifeste de présenter ce dernier comme un ingrat face à un parti qui lui a tout donné.

En outre, le Conseil National de la Communication lui a servi un avertissement après la tenue des propos incendiaires de Roméo Dika envers le RDPC et certains cadres de ce parti .Face à ce qu’il considère comme un acharnement, l’artiste a décidé de fermer son média.

Le RDPC qui est un mastodonte fait et défait les hommes. Le parti de Paul Biya sait traiter ses anciens militants quand ils sont trop diserts .Que peut Roméo Dika face au parti aux flammes ? Sans nous tromper, l’on peut répondre en disant« rien». Si David a pu battre Goliath comme nous le racontent les saintes écritures, Roméo Dika n’est pas David.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter