Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 29Article 564644

General News of Tuesday, 29 December 2020

Source: Actu Cameroun

Richard Bona, Charlotte Dipanda, et Longue Longue s’opposent au choix du gouvernement - André Luther Meka

Cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), il soutient aussi par ailleurs que l’artiste Dynastie le Tigre en postant une photo où il pose avec le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun opère un choix politique.

« Ils sont déjà nombreux les artistes qui ont des choix idéologiques, ceux qui se positionnent en marge des actes du gouvernement. Par leurs discours, leurs chants ils ont mis à l’index leur pays et leur gouvernement. Il est de notoriété publique que Richard Bona, Charlotte Dipanda, très récemment Longue Longue ont par leurs déclarations démontrés qu’ils s’opposent aux choix du gouvernement. Dans cette perspective, il est clair que chacun est libre de faire son choix et l’assumer. Le champ politique est ainsi fait », souligne André Luther Meka dans une tribune publiée ce mardi 29 décembre 2020.

Pour le cadre du Rdpc, on prend des positions et on assume. « C’est aussi cela la démocratie. Le chef de l’Etat SE Paul Biya avait déclaré qu’on n’a plus besoin du maquis pour s’exprimer », poursuit-il. Il affirme par ailleurs que le fait que l’artiste Dynastie le Tigre pose sur une photo avec Maurice Kamto est un choix politique. « La photo de Dynastie le tigre est un choix qu’il doit assumer. C’est un choix politique. On se filme avec des personnes qu’on admire, qu’on aime, qu’on apprécie. C’est un acte politique. Imaginez que vous vous filmez avec Peter Botha, le père de l’arpatheid, Hitler le père du nazisme, Bokassa l’empereur ou plus proche de nous Sisuku Ayuk Tabe? », questionne-t-il.

Chaka Bulu

Il soutient par ailleurs, qu’il faut assumer son choix politique. « Bien évidemment vous serez apparentés aux idéologies qu’ils défendent et incarnent. Il n’est pas interdit de le faire mais il faut assumer. En marge de ce positionnement, une jeune dame a été vouée aux gémonies, exposée par sa prise de position pourtant dans un échange de courriels in box. Les juristes doivent se saisir de cette infraction. Il y’a un droit de la confidentialité des messages et des courriers », a-t-il poursuivi.

« Un bon avocat pourra éradiquer à jamais ce genre d’erreur et faire payer ce préjudice. En mille comme en un mot, Chaka Bulu a le droit de se filmer avec toute personne de son choix. Mais seulement il doit assumer le capital social que porte celui avec qui il se filme. Sinon les agences de pub n’éviteraient pas de faire passer leurs messages et leurs produits par des personnes à polémiques et controversées », conclut André Luther Meka.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter