Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541318

General News of Monday, 14 September 2020

Source: www.camerounweb.com

Revirement: Laila Mbombo jette l'éponge et 'embrasse' Cabral Libii

« Cabral Libii, ce rubis naturel... ». C’est en ces termes que l’ex de Cabral Libii qualifie son ancien amoureux dans une lettre ouverte à lui adressée et publiée sur sa page Facebook.

En effet, il y’a encore quelques semaines, Laila Mbombo exposait les histoires de « cul » qui l’oppose au leader du PCRN. Aujourd’hui, c’est un autre visage qu’elle dévoile aux Camerounais. Elle compare, dans cette sortie, l’honorable Cabral Libii à « une pierre précieuse de la famille des gemmes ». INTEGRALITE

Cher Cabral, tu es un rubis, un rubis naturel. Car, il existe des rubis synthétiques. Une chance pour le Cameroun. Comme Serge Espoir Matomba ? Je ne saurais le dire car, je crois que la psychologie camerounaise est telle que dans ce pays, nous ne savons pas prendre soin de nos pierres précieuses. Ta republicanité t'attribue ce mérite précieux.

Oui Honorable! Pourquoi pas? Tu as été élu par ceux-là. Hélas ! Honorable Cabral Libii tu es une pierre précieuse de la famille des gemmes. Elles ont une préciosité élevée qui demande de les manipuler avec tact et minutie. Car, au-delà de la charité, de la loyauté, de l'amour et de la passion qu'ils symbolisent, tous les rubis naturels présentent des inclusions. Plus ces inclusions sont rares et infimes, plus la pierre a de la valeur...

Disons donc que cette dualité d'ange et de démon dans ta personnalité fait de toi un homme nourri de valeurs élevées. Tu te demandes pourquoi je t'écris ceci. Mais, tout n'est que politique dans la vie pour ceux qui savent faire de la politique. Tu connais mes combats quotidiens : charité, tolérance, respect mutuel, lutte contre l'exclusion, le harcèlement et toutes les stigmatisations sociales existantes. Mais, tu sais aussi que je suis une femme libre, démocrate, socio-démocrate comme ce leader humaniste Matomba. Et en tant que femme libre, tu as toi-même été incapable de me dicter une conduite à tenir dans ma vie. Car, dans ma vie, comme sur le boulevard Facebook sur lequel j'opère au numéro 237, personne n'a le droit de m'imposer ses choix ni son timing. Je règne en Impératrice Laila (ta défunte lignée). Et ma liberté d'opinion est non négociable.

Je suis pour l'équité. Tu sais que je suis avant tout une syndicaliste. Une information que n'avait pas ce groupe d'individus, qui se fait passer pour de la petite " meute" sur Facebook. Et qui m'impose de célébrer un autre leader politique pendant qu'ils me réclament ton lynchage public. Je rappelle que ce ne sont pas mes amis d'hier comme ils aiment à se mentir. Ils pensent m'utiliser et veulent m'imposer une relation de dominants-dominée. Pourtant, ma forte formation syndicale m'interdit d'être dans ce type de rapport de force. Le gagnant-gagnant est mieux. Je suis un être solitaire.

Il y a quelques semaines, je leur ai servi ce qui me semblait correct et qui répond à leurs valeurs qui ne sont pas du tout les miennes: tes affaires de " cul". Une citation célèbre nous renseigne que " la mode passe, mais le cul demeure". Nous avons donc partagé ta libido puisqu'ils m'ont démontrée que nous n'étions plus des citoyens. Leur obsession maladive de vouloir à tout prix te détruire, leur fait avaler n'importe quel couscous qui leur est servi. Le sexe est la chose la mieux partagée au monde. Je ne suis pas totalement débile, vois-tu?

J'ai beaucoup de respect pour le combat des leaders politiques de notre cité. Mais je ne permets donc pas qu'on bâillonne ma plume quand il me vient l'envie de dire que M. Kamto a fait une erreur monumentale que l'on ne fait pas en politique. Il n'est qu'un humain comme toi et comme moi. Je n'ai pas la prétention d'aider les " meutiers" à recouvrer leur vue. Car, même au sein de tes rangs, nous voyons les ravages que peut entraîner le fanatisme aveugle. Toutefois, pour des soucis d'équité et comme on me refuse le droit de critiquer Maurice Kamto, à compter de ce jour, tu seras célébré sur mon mur. C'est gratuit. Ne me rétribue pas. Tu as beaucoup de tâches mais tu seras célébré.

JE NE T'EXCUSE PAS! JE TE CÉLÈBRE EN TOUTE TOLÉRANCE ET IMPARTIALITÉ.
Tu as le droit d'être Républicain comme les autres ont le droit de nous imposer un État anarchiste. Seuls Dieu et la raison, nous remettront sur les rails.

Signé,
L'impératrice Laila Mbombo.


Participez au sondage

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter