Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 07Article 617353

Actualités of Tuesday, 7 September 2021

Source: Le Quotidien N° 674

Rentrée scolaire: le préfet de l’Océan anticipe sur les déviances

Tour du préfet et officiels dans des établissements Tour du préfet et officiels dans des établissements

L’un des messages forts adressés à la Communauté Éducative par le Préfet de l’Océan au premier jour des classes, a été une lutte sans merci contre les comportements déviants et amoraux qui tendent à élire domicile à Kribi. En constatant l’effectivité de la Rentrée Scolaire à Kribi, NOUHOU BELLO a demandé d’intensifier les mesures barrières contre le Covid19 et, de maximiser l’encadrement des apprenants dès le début d’année, pour garantir le succès aux examens Officiels.

La visite du Préfet de l’Océan dans les établissements scolaires maternels, primaires et secondaires de la Ville de Kribi ce lundi 6 septembre 2021, n’était pas du tout une routine administrative. Non. NOUHOU BELLO avait en mémoire, les évènements pathétiques de l’année dernière, qui ont failli détourner l’école du droit chemin à Kribi.

On ne se souviendra plus des tristes pages des vidéos pornographiques, du porte-monnaie magique, de la drogue en milieu scolaire, et même de l’assassinat d’un enseignant du secondaire. La descente du Préfet le lundi 6 septembre, avait pour objectif que «l’école revienne aux écoliers», selon la sage formule du Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya. C’est pourquoi partout où il est passé, il a été impératif sur le combat acharné, à mener contre les déviances en milieu scolaire. «Prenez dès à présent toutes les dispositions pertinentes en vue d’empêcher tout comportement déviant dans l’enceinte scolaire; aussi bien chez les apprenants que chez les enseignants».

La sécurité des enceintes scolaires doit aussi être un point de surveillance. «Il faut surveillance même les alentours et signaler toute présence suspecte». En donnant cette directive, le Préfet ne souhaite plus qu’on vive le drame de l’assassinat d’un enseignant comme ce fut le cas l’an dernier. Il voudrait que les élèves soient protégés contre toute intrusion étrangère.

Chez les élèves, les contrôles des sacs devront être effectués au quotidien. Le milieu scolaire dans l’Océan devrait être le plus assaini possible cette année. L’autre préoccupation poignante du Préfet a été l’application des mesures barrières contre le Coronavirus. Lui-même s’est encore fait le messager du Gouvernement en matière de lutte contre cette pandémie dévastatrice. «Une année scolaire sans Covid19 sera bénéfique à tous» a-t-il dit en substance.

Le troisième grand centre d’intérêt de la descente du Préfet dans les écoles, a été l’encadrement des élèves. La Cité Balnéaire a beaucoup de sources de distractions et même de dépravation des mœurs. Le Préfet a pour cela lancé un appel à un encadrement optimum des élèves, question de garantir de bons résultats. Dans les Lycées Bilingues et Techniques, dans les Établissements privés ou confessionnels, Nouhou Bello a joué le rôle de premier enseignant et de premier éducateur. Il a conseillé aux élèves, les gages d’un succès programmé : étudier ses leçons, être obéissant à l’école comme à la maison, avoir un comportement exemplaire…

Accompagné de Madame le Délégué de l’Education de Base Loudmille Angèle Étondi Nanga épouse Sida et du tout nouveau Délégué des Enseignements Secondaires Jean Maurice Noah, le Préfet a demandé une bonne tenue des effectifs, des statistiques ; une planification pédagogique conséquente; et une discipline de tous les instants. Ces clés du succès remis par le numéro 1 de l’Océan, l’année académique peut se dérouler en toute sérénité.

Rejoignez notre newsletter!