Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 10 05Article 546289

General News of Monday, 5 October 2020

Source: 237online.com

Rentrée scolaire 2020-2021: les conseils du Cpt Atonfack Guemo aux élèves

Dans son éditorial du samedi 3 octobre, le Capitaine de Frégate Cyrille Serge Atonfack Guemo (Chef de Division de la Communication/MINDEF) demande principalement aux élèves, qui reprennent le chemin des classes le lundi 5 octobre (jour de rentrée scolaire), de ne pas se laisser berner par des perfides trompeurs qui appellent à l’insurrection.

Le Capitaine de Frégate Cyrille Serge Atonfack Guemo (Chef de Division de la Communication/MINDEF) ne souhaite pas qu’au cours de l’année scolaire 2020-2021, dont le début aura lieu le 5 octobre 2020, se produisent des heurts entre élèves et forces de maintien de l’ordre, comme ce fut le cas le 22 septembre dernier entre Hommes en tenues et civils. Ce fameux jour, des individus avaient organisé une manifestation de grande ampleur à l’appel à de la société civile camerounaise et de certains partis d’opposition. Ce que n’avaient pas autorisé au préalable les autorités du pays.

Selon l’un des forts du Ministère de la Défense, « Sache qu’en te poussant à tuer des jeunes gens qui comme toi, veulent mener des activités économiques ou agricoles, leur objectif est de t’asservir, c’est-à-dire de te transformer en esclave, par la faim, la pauvreté et l’ignorance, te maintenant ainsi dans une indigence propice à une perpétuelle dépendance. En tuant du personnel de santé, et en incendiant les centres de santé et les hôpitaux, ils t’exposent à souffrir et à mourir de maladie. Eux qui interdisent l’école, pourquoi jouissent-ils des commodités de la modernité ? Comment ont-ils fait pour savoir conduire des véhicules, piloter des avions, des bateaux, des trains, pendant qu’ils t’incitent à détruire les ponts sur tes rivières ?C’est seulement pour te maintenir captif, toi le jeune homme courageux et travailleur, toi la jeune fille fière et entreprenante. S’ils te réduisent à l’état de misérable mendiant, ce n’est que pour mieux s’enrichir avec le fruit de ton labeur. Pendant que tu risques ta vie, ils confisquent les bénéfices. S’ils t’aimaient autant qu’ils le prétendent, ils seraient venus construire des entreprises pour te procurer un emploi, ou alors ils auraient apporté des fournitures scolaires pour t’aider à construire ton destin, ou même des médicaments pour te prémunir du paludisme », écrit-il dans son éditorial du 3 octobre dernier dont a reçu copie 237online.com.

Le Chef de Division de la Communication/MINDEF ajoute : « Cher ami jeune, tu devrais savoir qu’obéir à ces âmes tourmentées par la haine et la jalousie, signifie renoncer à investir sur tes propres capacités, renoncer de croire à tes propres rêves. Pourtant, toi aussi, tu as droit à une vie décente. Rappelle-toi que seule la connaissance apportera un avenir meilleur à tous les camerounais. Alors, ne te laisse pas faire. Ne te laisse pas docilement conduire comme un mouton à l’abattoir. Reprends ton destin en main. Retourne sur les bancs de l’école, ou rejoins un centre de désarmement, de démobilisation et de réintégration. Tu y apprendras un métier profitable à toi et à la société ».

Pour mieux préparer le retour à l’école le 05 octobre 2020, il invite aussi les jeunes apprenants à méditer sur la pensée de Marcus Garvey (un afro-américain d’origine jamaïcaine) qui dit « L’éducation est le moyen par lequel un peuple se prépare pour la création de sa civilisation propre, et aussi l’avancement et la gloire de sa propre race » et à la pensée de Nelson Mandela (défunt président de l’Afrique du Sud) qui disait « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde ».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter