Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 13Article 555622

General News of Friday, 13 November 2020

Source: agencecamerounpresse.com

Rentrée parlementaire: Cavaye Yeguié Djibril est allé à l’essentiel

En prononçant son discours de circonstance en cette mi journée, le président de l’Assemblée nationale est sorti des sentiers battus en mettant directement l’accent sur les aspects importants qui vont meubler ce mois de travaux au sein de l’hémicycle

D’abord, son indignation face aux crimes terroristes de plus en plus violents, perpétrés sur les enfants et les Femmes dans les Régions de l’Extrême Nord, du Nord Ouest et du Sud Ouest.

« Des victimes innocentes, tombées sous les coups des pseudos séparatistes et de la secte boko haram ; aucune cause au monde ne saurait justifier une telle barbarie… ». Il s’est ensuite appesanti sur la raison d’être de cette session qui va prioritairement porté sur l’examen et le vote du budget pour l’exercice 2021.



Une session qui s’ouvre au moment où le pays est marqué par des crises multiples, notamment :

Les crises politiques avec « des Appels à l’insurrection dont le but était clairement de déstabiliser les Institutions Nationales et celui qui les incarne... ». Des Crises sur l’environnement, notamment les inondations survenues dans les Régions du Littoral et de l’Extrême Nord.

Crise ethnico – identitaire car, selon Cavaye Yeguié Djibril : « Malgré les efforts des Pouvoirs publics et les instruments répressifs élaborés contre ce phénomène, les dérives tribales et haineuses persistent. Avec les réseaux sociaux, ledit phénomène prend de plus en plus de l’ampleur…

Il est donc important que : « Le Projet de Loi de Finances soit un instrument d’action, adapté et réaliste. Il doit prendre en compte autant nos défis nationaux de l’heure que nos engagements internationaux… Malgré la conjoncture, 2021 devrait être une autre étape vers l’émergence du Cameroun. En plus des actions bien connues, telles que la lutte contre le terrorisme et l’insécurité sous toutes ses formes ».



Pour le président de l’Assemblée nationale, voici les chantiers sur lesquels le Cameroun doit se pencher, au cours des prochaines années :

Le parachèvement du processus de Décentralisation – L’accompagnement de l’Organisation des prochaines élections régionales, les premières du genre au Cameroun – La mise en œuvre des résolutions du Grand Dialogue National – La mise en œuvre du Plan Présidentiel de Reconstruction et du Développement du Nord Ouest et du Sud Ouest – Le soutien au statut social des autres Régions – Le soutien à l’opération Désarmement, Démobilisation et Réintégration. Par rapport à la crise sanitaire liée au Corona virus, le président de l’Assemblée nationale a estimé qu’un « Soutien particulier doit être accordé aux secteurs sinistrés que sont les Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter