Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 10Article 578830

General News of Wednesday, 10 March 2021

Source: Actu Cameroun

Renouvellement des organes au RDPC: qui pour remplacer Fotso Victor dans le Koung Khi ?

L’opération visant à revitaliser les organes caducs du Rdpc va déboucher sur des redistributions de cartes. La succession de Fotso Victor comme chef de délégation permanente du Rdpc pour le Koung-Khi suscite beaucoup d’intérêts. Analyses.


Le Secrétaire général du Comité Central du Rdpc a signé le 2 mars dernier une circulaire visant à valider le sommier politique du Rdpc. Une opération aux allures de » comptage manuel » des organes de base et qui sonne comme un raccourci à la tenue d’un congrès ordinaire en retard de plus de 5 ans déjà. Cette circulaire reconnaît que de nombreux organes sont devenus fictifs ou sont tombés en désuétude après les départs par démission ou par décès de leurs principaux animateurs. Vu de l’Ouest, le cas le plus patent reste évidemment la succession de Fotso Victor à la tête de la délégation départementale du Rdpc dans le Koung Khi.

Qui pour le remplacer ? A cette question, une indication a été donnée avec la conduite de la campagne des récentes élections régionales dans le Koung Khi. A cette occasion, la reprise en main avait été confiée à titre intérimaire à Madeleine Tchuinté. La logique la plus évidente serait de la confirmer officiellement à ce poste. Dans les rangs du parti au pouvoir dans cette contrée, Dr. Madeleine Tchuinté encore appelée Maffo Buh Guong est en réalité l’Officier supérieur le plus ancien dans le grade le plus élevé de-puis les décès de André Sohaing et Fotso Victor.

Membre du Secrétariat du Comité Central du Rdpc, elle est ministre après avoir gravi, un par un, tous les échelons politiques depuis son comité de base en passant par la présidence de section de l’Of’rdpc, conseillère municipale puis député. Le tout en près d’une quarantaine d’années de militantisme, en traversant le temps et les épreuves. Personne dans le Koung Khi ne peut présenter un tel bilan. Une logique qui fait d’elle le favori entre tous. Sauf que la politique est loin d’être mathématique ou … logique. Surtout dans ce parti au pouvoir où les occasions de redistribution de cartes débouchent très souvent sur des surprises et des coups de tonnerre.

De là à penser que quelqu’un d’autre pourrait être préféré au ministre Madeleine Tchuinté au terme des opérations de revitalisation du Rdpc dans le Koung Khi ? Qu’est ce qui en aurait le déclencheur ? C’est en se posant des questions, en écoutant les gens et même en divagant sur des » spéculations » qu’on en vient à conclure que pour très peu probable que puisse être cette éventualité, il faut donner un sens aux noms jusquiet avances pour reprendre le poste. Le nom de Madeleine Tchuinté bien entendu mais aussi ceux du Dr. Kanmogne Jean Claude, Hon Kouinche Albert, le Pr. Lazare Kaptué et André Siaka. Une femme face à 4 hommes.

Poids démographique et politique

Vice-président sous Fotso Victor, le Pr. Lazare Kaptué était le mieux placé pour reprendre le flambeau en attendant le renouvellement de la Coordination nationale. Il est maire et la tête de proue dans la commune de Djebem. On vient de voir qu’il a été zappé lors des opérations électorales pour les régionales. On le voit mal en train de rebondir, d’autant plus que des soucis de santé le tiennent un peu à l’écart des grandes rencontres publiques. Même à la Mairie, son premier adjoint Raphael Tchegnehom est plus sollicité qu’avant du fait de ses défaillances physiques.

Autre membre de l’équipé sortante le Dr pharmacien Kanmogne Tamuedjon Jean Claude pourrait tenir la corde. Lui aussi vieux militant, il a oeuvré pour la suivie du parti en sa qualité de membre de la commission départementale du comité central du Rdpc pour le Koung-khi. L’élément qui militerait en sa faveur mieux que la favorite qui est du même » village électoral » que lui dans cette commune de Bayangam. Le Koung Khi c’est 3 communes, Djebem, Bayangam et Pete-Bandjoun.

On vient de le voir, il n’y a pas un élément spécial qui donne un relatif avantage aux prétendants des deux précédentes communes. Ce n’est pas le cas de Pete-Bandjoun, qui peut éventuellement challenger la favorite en mettant en avant le poids démographique et politique de la commune dont était originaire le président défunt Fotso Victor. Ce poids démographique et politique (qui profiterait alors à Kouinche Albert et André Siaka), étant aujourd’hui le seul atout à opposer éventuellement au charisme et à la forte personnalité de Madeleine Tchuinte.

Il s’agit d’une lecture de terrain que les acteurs politiques du Koung Khi ont eux-mêmes parfaitement intégré. Voici quelques illustrations : Il y a deux semaines les députés du Koung Khi ont distribué 3700 sacs de fientes dans le département. La répartition fait état de 700 à Djebem, 1000 à Bayangam et 2000 à Pete Bandjoun. Il n’y a pas long-temps, la famille Fotso avait rêîm^O millions aux structures du parti dans le Koung Khi. La répartition avait fait état de 30 millions pour Pete Bandjoun, 10 millions pour Bayangam et Djebem.

Autre cas plus illustratif avec l’élection des conseillers régionaux issus du commandement traditionnel dans le Koung Khi. Sa Majesté Djomo Karnga s’était rendu impopulaire auprès de ses pairs chefs traditionnels en posant une candidature qui brisait le consensus dans le Koung Khi. N’empêche qu’il a été finalement élu grâce au » loyalisme » de ses troupes de Pete-Bandjoun beaucoup plus nombreuses.

On le voit donc, le décalage démographique et politique de Pete-Bandjoun est aujourd’hui la seule arme qui peut contrarier la confirmation de Madeleine Tchuinté comme successeur de Fotso Victor l’ex chef politique dans le Koung Khi. Mais pour cela, il faudrait que Pete-Bandjoun parle d’une même voix et qu’il y ait une unanimité sur son candidat. C’est loin d’être le cas, les blessures de la lutte de succession à la commune de Pete Bandjoun ne s’étant pas encore cicatrisées.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter