Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 14Article 608161

Infos Santé of Wednesday, 14 July 2021

Source: Le Messager

Renforcement du système de santé: la contribution légendaire du coronavirus

Malachie Manaouda ministre de la santé Malachie Manaouda ministre de la santé

5876 lits d’hospitalisation avec matelas, 1278 lits de réanimation avec matelas orthopédiques, 70 défibrillateurs, 500 insufflateurs de réanimation, 1487 extracteurs et 304 respirateurs de réanimation, sont entre autres, les équipements acquis dans le cadre de la lutte contre le coronavirus et installés dans les formations sanitaires publiques.


Depuis le 12 juillet dernier, le ministre de la Santé publique fait le bilan de la stratégie nationale de riposte au Covid-19. Après avoir reçu les experts indépendants, les universitaires et les leaders d’opinion, Manaouda Malachie s’est entretenu avec les responsables des formations sanitaires de première et deuxième catégories ainsi que les établissements publics sous sa tutelle hier, 13 juillet 2021. L’occasion a permis au Minsanté et à ses collaborateurs de passer au scanner les acquis durables induits par la mise en œuvre du plan national de riposte à la pandémie Covid-19. Dans son exposé de circonstance, Ousmane Diaby, le chef de la division des études et des projets a relevé que ces apports sont infrastructurels, médicaux et biomédicaux.

Sur le plan infrastructurel, parmi les acquis phares ayant concouru à la riposte contre la Covid-19 et qui profitent au renforcement du système de santé du Cameroun, l’on note : la construction des centres d’isolement et de prise en charge des cas Covid-19 ; l’aménagement des unités médicales de prise en charge des cas Covid-19 dans les hôpitaux de référence ; l’aménagement des espaces de stockage et de distribution des médicaments ; la construction et l’équipement des laboratoires régionaux de référence et enfin, la construction et l’équipement des services régionaux d’imagerie médicale. Sur le plan des acquis médicaux et biomédicaux, la riposte nationale au Covid-19 a grandement contribué à relever les plateaux techniques sanitaires du pays.

Il s’agit de : 5896 lits d’hospitalisation avec matelas ; 1278 lits de réanimation avec matelas orthopédique ; 304 respirateurs de réanimation ; 102 respirateurs de relais ; 1487 extracteurs/concentrateurs 02 ; 500 insufflateurs de réanimation ; 431 moniteurs multi paramètre patient ; 490 saturomètres ; 195 appareils d’E.c.g 12 pistes ; 6151 tensiomètres électriques ; 70 défibrillateurs ; 360 autoclaves avec accessoires ; 14 centrifugeuses ; 147 débits mètre ; 750 pousses seringues ; 350 oxymètres de pouls ; 1000 stéthoscopes ; 222 pompes volumétriques ; 100 tables de chevet ; 500 potences roulantes ; 1000 glucomètres ; 19 aspirateurs de chirurgie ; 10 000 cylindres d’oxygène ; 100 tables de réanimation néonatale ; 500 chariots de soins ; 39 ambulances ; 30 véhicules pickup ; 2 scanners 64 barrettes ; 6 scanners 16 barrettes et enfin, 30 radios mobiles.

Plan de vaccination

C’est l’ensemble de tous ces acquis qui aura donc permis au Cameroun de faire face au coronavirus et de figurer parmi les pays qui enregistrent le plus faible taux de mortalité dû à cette pandémie. La présentation du Dr Fanne Mahamat, directrice de la promotion de la santé au Minsanté, a d’ailleurs révélé la situation épidémiologique du pays. Ainsi, au 08 juillet 2021, la situation sanitaire était de : 81 467 cas positifs ; 79 825 guéris ; 1330 décès soit un taux de létalité de 1,5%. Bien que cette affiche ne soit pas alarmiste, le ministre de la Santé publique a une fois de plus invité les populations à se faire vacciner contre le coronavirus, surtout que le Cameroun est sous la menace d’une troisième vague.

Mais selon l’exposé de Tchokfe Shalom, secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination, le souhait du ministre de la Santé risque de ne pas se réaliser. Car depuis le 12 avril 2021 que le Cameroun a entamé le plan de vaccination jusqu’à nos jours, seulement 1,7% de la population cible a reçu la première dose de vaccin contre 0,3% qui a reçu les deux doses. Il urge donc que les populations prennent conscience pour se faire vacciner afin d’éviter le pire. « La troisième vague du coronavirus viendra. Mais il faudrait que ça trouve des personnes bien préparées et bien structurées. Faites-vous vaccinés ! », a prévenu Manaouda Malachie.

Rejoignez notre newsletter!