Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 14Article 541471

General News of Monday, 14 September 2020

Source: cameroonvoice.com

Rencontre Kamto/Kah Walla : ce qu'il faut savoir du plan de chassement de Biya

Kah Walla et Maurice Kamto Kah Walla et Maurice Kamto

Hormis les récents événements politiques et ceux à venir, les échanges entre les deux leaders ont tourné autour de la mutualisation de leurs forces pour venir à bout de leur adversaire commun, le président Paul Biya.

Quoique réputés pour leur opposition farouche au régime en place, les deux leaders de l’opposition ne s’étaient pas rencontrés depuis la dernière élection présidentielle de 2018 qui avait débouché sur l’actuelle crise politique au sujet de la légitimité du président Paul Biya, nonobstant la prestation de serment de celui-ci à la suite de la proclamation de sa victoire par le Conseil Constitutionnel.

C’est désormais chose faite, après la rencontre ce dimanche 13 septembre 2020 de la présidente nationale du Cameroon People Party (CPP), par ailleurs leader du mouvement #StandUpForCameroon, et du président du Directoire National du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC).

Madame Kah Walla qui est allée dernièrement à la rencontre des populations de la capitale économique, Douala, pour leur expliquer le bien-fondé des manifestations à l’appel de Maurice Kamto en vue de demander le départ de Paul Biya du pouvoir, à partir du 22 septembre 2020, s’est félicité de la rencontre avec son homologue du MRC.

«Rencontre ce 13 septembre 2020 à Douala entre les dirigeants de #StandUpForCameroon et du MRC. Discussion de collaboration en vue du départ du régime Biya et du début de la #Transition politique pour le Cameroun. Intéressante première rencontre. D’autres réunions sont à venir », a communiqué celle qu’une certaine opinion qualifie de « dame de fer de l’opposition camerounaise », et qui a brillé jusqu’ici par sa constance dans l’opposition au régime, là où la plupart, aigris de voir Maurice Kamto grandir en popularité dans l’opinion, ont retourné leurs vestes et choisi de soutenir le pouvoir qu’ils vont jusqu’à supplier de réprimer dans le sang (en évoquant pour cela, triste ironie, “l’Etat de droit”*) le leader du MRC et ses partisans.

#ctaText??# "Biya doit partir" : Kamto lance le chassement dès le 22 septembre, Atanga Nji menace d'écraser toute révolte

La constance aux côtés de la détermination

Bien avant que Maurice Kamto décide de boycotter les dernières élections législatives et municipales de février 2020 pour cause de persistance de la crise séparatiste dans les régions anglophones, d’une part, et d’autre part, pour cause de non fiabilité du système électoral, Edith Kah Walla s’était déjà inscrite en faux, son parti avec, contre toute idée d’élection au Cameroun tant que Paul Biya sera au pouvoir. Selon elle, seule une transition politique subséquente au départ du pouvoir de l’actuel président permettrait de remettre le Cameroun sur les rails et d’envisager des élections dignes d’être considérées comme telles.

Elle n’avait donc pas participé à la présidentielle de 2018 qui avait vu Maurice Kamto arriver officiellement en 2ème position, pas plus qu’elle n’avait pris part au double scrutin du 9 février dernier que Maurice Kamto avait officiellement appelé à boycotter.

Selon des analystes, après la rencontre de dimanche les deux leaders politiques qui poursuivaient les mêmes objectifs, vont travailler en commun plus formellement pour les atteindre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter