Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 08Article 453578

General News of Tuesday, 8 January 2019

Source: actucameroun.com

Remaniement: voici le ministre que Paul Biya n'a pas triché

Dans le sillage de l’actualité liée au réaménagement gouvernemental du 4 Janvier 2019, un jeune universitaire explique pourquoi le Professeur Jacques Famé Ndongo devait être promu au grade de Ministre d’État.

D’entrée de jeu, le Docteur Christian Théophile Obame Belinga explique que depuis quatorze ans, le Professeur Jacques Famé Ndongo qu’il présente comme un baron de la politique et du développement de l’enseignement supérieur a considérablement métamorphosé le paysage universitaire au Cameroun. Grâce à son doigté, dit-il, ce secteur de l’éducation dans notre pays est florissant.

Le Docteur Christian Théophile Obame Belinga, universitaire et chef de département Tourisme-Hotelerie à l’ENSET d’Ebolowa, fait remarquer “qu’à travers le triangle national, il y a au moins une institution universitaire dans chaque région. Ce qui permet de rapprocher les peuples des zones reculées des cercles ou des milieux de savoirs-savants, du savoir être et du savoir-faire. Et vous l’avez également remarqué, la communauté universitaire est fière de lui”.

LIRE AUSSI: Désertion de poste à l'Université: Cabral Libii s'explique

Docteur Christian Théophile Obame Belinga, chef de département Tourisme-Hotelerie à l’ENSET d’Ebolowa (c) Consty ZANG/Actucameroun.com
Pour cet enseignant, le président de la République est resté cohérent avec sa pensée, car il a fait ce qu’il a dit, c’est-à-dire intégrer des jeunes au gouvernement et faire appel à des technocrates. C’est d’ailleurs la première fois dans l’histoire politique du Cameroun que le secteur sensible de l’éducation est géré par trois universitaires, respectivement à l’éducation de base, aux enseignements secondaires et à l’enseignement supérieur.

Ce qui du point de vue du Docteur Christian Théophile Obame relève de la révolution. “Si le Professeur Jacques Famé Ndongo a été remercié, c’est à juste titre. Ce n’est pas anodin, beaucoup de jeunes de notre pays en général et de la région du Sud en particulier se réjouissent car une élite est fidèle et loyale au détenteur du pouvoir suprême”.

LIRE AUSSI: Yaoundé VI: les adjoints au maire tirent sur Jacques Yoki Onana

Une analyse qui a tout de même le mérite de venir mettre un terme à un débat sur le maintien et cette promotion du Professeur Jacques Famé Ndongo.