Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 22Article 454471

General News of Tuesday, 22 January 2019

Source: Sans Détour N°281

Remaniement ministériel: le nouveau gouvernement révèle ses ambitions

Le président de la République les a exprimées lors du premier Conseil ministériel du septennat des grandes opportunités qu’il a présidé le 16 janvier 2019 au Palais de l'Unité à Yaoundé.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour, la communication spéciale du président de la République. Ainsi, et défis qui interpellent l’équipe gouvernementale qui a pour capitaine Joseph Dion Ngute afin de maintenir le Cameroun sur le sentier de l’émergence à l’horizon 2035. Il a notamment cité la maîtrise des contraintes sécuritaires à l’intérieur comme aux frontières; la consolidation de la paix, de l’unité nationale et du vivre-ensemble; le parachèvement de la mise en œuvre du Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, ainsi que l’exécution du Plan triennal spécial jeunes.

Sans omettre la préparation des prochaines élections législatives, municipales et régionales; l’accélération du processus de décentralisation à travers la mise en place des régions et le transfert accru des compétences et des ressources aux Ctd - les Collectivités territoriales décentralisées; la finalisation des chantiers des grands projets infrastructurels et énergétiques en cours; le développement de l’économie numérique, de l’industrialisation et de l’agriculture de seconde génération; la modernisation de l’économie, la relance de la croissance et la création des emplois en particulier pour les jeunes; et la poursuite de la mise en œuvre du programme économique et financier 2017-2019 conclu avec le Fmi - le Fonds monétaire international, et qui s’appuie sur une facilité élargie de crédit.

LIRE AUSSI: Réélection de Biya: un proche de Kamto fait de nouvelles révélations

En fait, le chef de l’Etat a rappelé les principaux points du programme économique, financier, social et cultuel présenté à l’Assemblée nationale par l’ex premier ministre Philemon Yang, au courant des travaux de la troisième session ordinaire pour l’année législative 2018. Programme que devrait s’approprier toute l’équipe gouvernementale et qui, selon Paul Biya, «doit être considéré comme la feuille de route du gouvernement», dans une perspective de consolidation des acquis et pour l’amélioration des conditions de vie des Camerounais. Pour ce, le capitaine Dion Ngute et ses coéquipiers devront saisir des nouvelles opportunités, l’objectif indispensable de l’action gouvernementale étant l’accès du Cameroun à l’émergence à l’horizon 2035.

Raison pour laquelle Paul Biya exhorte les membres du gouvernement à se mettre résolument au travail. Insistant sur l’exigence du respect des délais d’exécution des projets, et une plus grande célérité dans les études de faisabilité des dits projets. Sur ce point, Paul Biya a toujours déclaré qu’il est inadmissible que la maturation des projets prenne beaucoup plus de temps au Cameroun que dans des pays de niveau comparable. Pour lui, «ces délais devront être abrégés». Aussi devront-ils déployer les efforts nécessaires pour assurer un meilleur accueil aux investisseurs et à leur accorder des facilités appropriées. Pour guider l’action du gouvernement au quotidien, le chef de l’Etat prescrit «le renforcement de la solidarité et de la coordination gouvernementale comme gage d’efficacité». Tout ceci doit venir en complément des feuilles de route des différents départements ministériels dont l’exécution nécessite «diligence et méthode».

Etant donné que les résultats des différents plans d’urgence tardent à tomber effectivement. Le Plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, d’un coût total de 925 milliards de Fcfa, a pour finalité première de renforcer les performances de l’économie nationale dans les secteurs de l’aménagement urbain, la santé, l’agriculture et l’élevage, les infrastructures routières, l’eau, l’énergie et la sécurité, en vue d’atteindre l’objectif de l’émergence en 2035. Quant au Plan triennal spécial jeunes, entré en application en 2017, qui est doté de 102 milliards de Fcfa, devrait appuyer 1,5 million de jeunes âgés de 15 à 25 ans au rythme de 500 000 par an dans divers domaines d’intérêt tels l’agriculture et l’économie numérique «Le chef de l’Etat, le président de la République vient de nous tracer sa feuille de route et il a demandé la collégialité, la solidarité gouvernementale et l’ardeur au travail. Il nous a dit qu’il nous fait confiance pour exécuter cette feuille de route. Et c’est ce que je retiens et c’est ce que je vais appliquer. Nous allons le faire d’abord en appliquant ce qu’il nous demande, sa feuille de route. Il y a un budget, un programme économique que nous allons appliquer à la lettre cette année», déclare le premier ministre chef du gouvernement, au micro de la Crtv.

LIRE AUSSI: Ambazonie: la stratégie gagnante de Paul Biya dévoilée

Par la suite, Joseph Dion Nguté expose : «Je crois que c’est ce faisant que nous aurons un septennat extrêmement important. Vous savez, le peuple camerounais vient de renouveler sa confiance au chef de l’Etat et ceci nous interpelle. Nous sommes très conscients et nous allons tout faire pour donner satisfaction non seulement au chef de l’Etat mais au peuple camerounais. Il y a des priorités sur le plan économique mais d’abord il y a des priorités sur le plan sécuritaire, sur le plan de la paix et évidemment sur le plan des jeunes». «En ces temps difficiles, croyezmoi, je consacre toute ma force et toute mon expérience au service de la paix, de l’unité et du progrès de notre cher et beau pays. Je compte sur chacun de vous pour m’y aider», lançait Paul Biya dans son message à la nation, le 31 décembre 2018, à l’occasion de la fin d’année 2018 et du nouvel an 2019.