Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 10Article 526528

General News of Friday, 10 July 2020

Source: lequatriemepouvoir.com

Recrutement spécial des docteurs/Ph.D : la date buttoir prorogée


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les enseignants titulaires d’un doctorat/Ph.D qui n’ont pas été retenus dans la première phase de l’opération du recrutement spécial de 2000 enseignants titulaires d’un doctorat/Ph.D dans les universités d’Etat, peuvent candidater pour la 2ème phase. Lancée depuis le début de l’année, la date limite de recevabilité des dossiers de candidature, initialement prévue au 21 mai dernier a été reportée au 30 juillet prochain. « dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de
lutte contre la propagation du coronavirus, le ministre, Secrétaire général des Services du Premier ministre, président de la Commission centrale de supervision de l’opération de recrutement spécial des titulaires du doctorat ou du Ph.D dans les universités d’Etat, a procédé à une
modification du chronogramme d’activités de cette importante opération », écrivait le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo. Les candidats peuvent de ce fait déposer les dossiers dans une université de leur choix, pour les locaux et, dans les missions diplomatiques et postes consulaires, pour ceux résidant à
l’étranger.

Pour cette deuxième phase de l’opération, 549 postes sont ouverts aux personnes de nationalité camerounaise, âgées au plus de 45 ans révolus au premier octobre 2020 et titulaires du doctorat ou du PhD. Au terme de l’opération de la présente phase, les 549 enseignants recrutés seront répartis dans les huit universités d’Etat suivant le quota arrêté par le ministère de l’Enseignement supérieur. Il s’agit notamment de Il s’agit notamment de 72 postes pour l’Université de Bamenda, 71 postes l’Universités de Buea, 71 pour l’Université de Ngaoundéré, 71 pour l’Université de Yaoundé I, 70 postes à l’Université de Douala, 61 postes à l’Université de Dschang, 57 et 56 postes respectivement pour les Universités de Maroua et de Yaoundé II et 20 postes à pourvoir par le quota de régulation académique

Cette phase arrive après la première sanctionnée par le recrutement de 1237 enseignants dans les huit universités d’Etat. Une première phase qui avait enregistré plusieurs couacs, lesquels étaient à l’origine de la grogne des recalés qui avaient organisé un sit-in d’environs deux semaines au ministère de l’Enseignement supérieur. Des irrégularités reconnues par le ministre d’Etat, Jacques Fame Ndongo. « Oui il y a eu quelques cas résiduels, mais ce sont les cas inévitables dans toute œuvre humaine car l’erreur est humaine », affirmait-il avant de rassurer : « Des dispositions ont été prises afin que des dysfonctionnements soient immédiatement éradiqués »

Cette opération spéciale instruite par le président de la République en octobre 2018 va, à la fin du processus en octobre 2021, permettre l’intégration de 2000 nouveaux docteurs/Ph.D dans la Fonction publique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter