Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 09Article 572362

General News of Tuesday, 9 February 2021

Source: griote.tv

Recrutement au BIR : les femmes ne sont pas autorisées à y prendre part

La gent féminine n’est pas autorisée à prendre part au recrutement du Bataillon d’Intervention Rapide.

Le concours du recrutement de 2200 Commandos d’Elite dans les 10 régions du Cameroun vient rappeler une condition concernant le genre. D’ailleurs le communiqué du ministre de la défense diffusé à cet effet s’adresse uniquement aux «jeunes camerounais de sexe masculin désireux de faire carrière dans les Forces de Défense». Chaque intéressé âgé de 18 ans au moins et de 23 ans au plus, doit être «célibataire sans enfant à charge et être de bonne moralité».

Si vous vous posez la question de savoir pourquoi les femmes n’ont pas le droit de s’engager dans ce corps d’élite, la réponse est toute trouvée « le recrutement du BIR est plus rude et la formation n’est pas une faveur de genre comme dans les autres corps ou recrutement…», nous répond un homme sur la page Facebook de l’armée camerounaise.

Et s’il vous arrive de voir une femme en tenue du BIR, eh bien! sachez qu’elle «sort d’un corps ordinaire et est détachée au Bir», ainsi les tâches qui lui sont assignées sont assez précises « généralement c’est au secrétariat car le Bir c’est un corps d’élite des opérations, les femmes ne sont pas trop sollicitées pour ce type de besoin», nous répond notre interlocuteur.

Cette présomption d’incapacité ne s’observe pas dans le recrutement des soldats, matelots et élèves sous-officiers, ni même à l’école militaire interarmées, où l’enrôlement est ouvert aux «jeunes camerounais des deux sexes». Pour le concours de l’Emia par exemple, certaines différences transparaissent dans les conditions générales de candidature; tandis qu’on exige au minimum 1,67 m pour les garçons, les filles doivent avoir 1,60m. Des faveurs comprend-t-on qui ne sauraient être tolérées au BIR.

Les épreuves du Bataillon d’Intervention Rapide sont présentées comme extrêmement rudes, les femmes étant perçues comme n’ayant pas les capacités physiques d’y prendre part. D’ailleurs, pour la seule journée de ce samedi, 3000 candidats étaient sur la ligne de départ pour parcourir 20 km avec une charge de 20kg de sable. Seuls 800 candidats ont pu réussir, la sélection se poursuit jusqu’au 14 mars 2021.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter